Comment remplacer son mitigeur de douche ?

0
116

Notez cette astuce

Avec les années votre mitigeur de douche, comme toutes les plomberies, vieillit et commence à dysfonctionner. Le mitigeur peut être bloqué, cassé ou encore laisser passer l’eau. 

Si vous disposez de plomberies de bonne qualité, leur durée de vie sera plus longue que des produits bas de gamme. Vous allez découvrir dans cet article comment remplacer un mitigeur de douche thermostatique

Dans cet exemple réel, l’eau coulait malgré la manette de débit d’eau fermé, il s’agissait sûrement d’un problème de cartouche thermostatique qui était usagée, c’est pour cela que l’eau coulait alors que le “robinet” était pourtant fermé. 

Ce mitigeur de la marque Porcher avait bientôt 17 ans ! Il avait été installé dans une maison neuve à l’époque. Au vu du coût d’une cartouche thermostatique pour ce mitigeur, il est plus intéressant de repartir sur un mitigeur neuf.

En effet le prix d’une cartouche coûte environ 70 € TTC hors main d’œuvre. A savoir que le coût hors main d’œuvre du nouveau mitigeur de la marque Hansgrohe est de 171€ TTC (prix au moment de la rédaction de cet article). 

Qu’est-ce-qu’un mitigeur thermostatique ? 

Un mitigeur thermostatique permet de régler la température de l’eau de manière précise. Cela le différencie des mitigeurs de douche classiques ou des robinets avec lesquels on règle à peu près la température en allant soit vers la gauche pour le chaud soit vers la droite pour le froid. 

C’est un confort et une sécurité pour éviter de se brûler, surtout si vous avez des enfants qui commencent à prendre leur douche seul. 

Les étapes pour remplacer son mitigeur de douche : 

Il faut être assez bon bricoleur pour s’engager dans ces “travaux” et avoir les outils nécessaires. Prévoyez 1h30 pour la première fois pour être large afin de prendre le temps de remplacer le mitigeur, nettoyage compris du chantier. Le niveau de difficulté est moyen s’il n’y a pas de mauvaise surprise lors du démontage (raccord abîmés par exemple). 

Pensez à protéger le sol de votre douche avec un carton ou autre pour éviter de l’abîmer si vous laissez tomber un outil ou autre lors du remplacement. 

Outils nécessaires : 

  • nouveau robinet thermostatique de qualité 
  • joints plats (fournis généralement avec le nouveau mitigeur) 
  • clé à molette 
  • filasse et pâte à joint 
  • niveau à bulle 
  • cartouche de silicone transparent 
  • pistolet pour cartouche de silicone

1) Coupez l’eau 

A ne surtout pas oublier, au risque de créer un étang dans votre salle de bain ! Commencez par couper l’arrivée d’eau générale de votre logement. Il s’agit d’une vanne rouge à tourner d’un quart de tour. Une fois fermée, ouvrez l’eau du mitigeur pour que l’eau restante dans les tuyaux s’évacue et qu’elle ne vous éclabousse pas au visage quand vous enlèverez le mitigeur défectueux.

2) Dévisser le mitigeur de douche 

A l’aide d’une clé à molette, dévissez les deux raccords puis tirez vers vous doucement le mitigeur en faisant attention à ne pas le faire tomber au sol ou sur votre bac à douche (il est lourd et pourrait l’endommager).

3) Dévissez les 2 rosaces 

Vous pouvez dévisser les deux rosaces à la main, il n’y a pas besoin de force ou d’outil car leur utilité est juste décorative. Vous allez les remplacer par la suite avec les nouvelles rosaces fournies avec le nouveau mitigeur (étape 6).

4) Mettez à niveau les raccords muraux 

Pour une question d’esthétique, il faudra vous assurer que les deux raccords au mur sont bien à niveau (droit). Posez un niveau à bulle sur les deux raccords et vérifiez que la bulle est bien au milieu. Si la bulle est penchée plus d’un côté que d’un autre, cela signifie qu’il faut visser ou dévisser le raccord afin qu’il soit au même niveau. A savoir que ce genre de raccord sont dit excentrés, ils sont conçus pour pouvoir les mettre à niveau. 

Utilisez la clé à molette pour faire tourner doucement le raccord et revérifiez le niveau pour être sûr qu’il soit bien droit. Attention à ne pas utiliser une pince multiprise sur le pas de vis des raccords pour les faire tourner sinon vous allez les abîmer et vous risqueriez de ne pas pouvoir revisser le nouveau mitigeur dessus. 

5) Rajoutez du joint silicone 

Si le joint silicone actuel est vieux (devient jaune), il va se décomposer et ne plus assurer son rôle d’étanchéité. Dans ce cas, il faut enlever les anciens joints silicone que le plombier avait mis et en remettre tout autour du raccord comme sur la photo ci-dessus. Il ne faut pas bien sûr en mettre sur le pas de vis du raccord.

6) Vissez la nouvelle rosace 

Vous pouvez ensuite, vissez les nouvelles rosaces présentes dans le carton du mitigeur neuf. Comme toute à l’heure, vous pouvez le faire à la main sans outils et sans forcer. Vous pourrez aussi faire un joint silicone transparent tout autour de celle-ci pour étanchéiser au maximum. 

7) Créez le joint d’étanchéité 

Il existe deux solutions pour assurer l’étanchéité du mitigeur, soit un joint à l’aide de filasse et de pâte à joint comme sur la photo, soit une bande d’étanchéité. Ma grand-mère me disait toujours, que la filasse était plus efficace donc j’ai choisi cette méthode bien que plus “galère” à faire.

Déroulez un peu de filasse et l’enrouler dans le sens des aiguilles d’une montre en partant du bas du raccord vers le haut. Aplatir la filasse avec ses doigts en tournant avec son poignet. Vous pouvez brûler avec un briquet les petits bouts de filasse qui dépassent. Veillez à ne pas mettre trop de filasse sinon vous n’arriverez pas à visser le mitigeur sur le filetage (ici sur la photo, il y avait un peu trop de filasse ce qui empêchait de visser, j’en ai donc enlevé après coup). 

Puis étalez sur la filasse de la pâte à joint et toujours dans le sens des aiguilles d’une montre. 

8) Vissez le nouveau mitigeur 

Placez les deux joints plats fournis avec le mitigeur sur les raccords, en suivant la notice si vous avez des doutes, et placez les deux raccords mâles contre les raccords femelles; exercez une légère pression pour pouvoir visser dans un premier temps à la main et au fur et à mesure chaque raccord. 

Une fois que les deux raccords sont reliés, vous pourrez les visser avec la clé à molette en faisant bien attention à ne pas abîmer le mitigeur avec l’outil (facilement rayable). Serrez fort et vérifiez que tout est solidement vissé. 

9) Rallumer l’eau

Votre nouvelle installation a-t-elle été bien réalisée ? Il n’y a qu’en remettant l’eau que vous le saurez ! Il est conseillé d’être deux à cette étape. 

Demandez à une personne d’ouvrir la vanne d’arrivée d’eau doucement (ne pas ouvrir d’un coup) pour voir s’il n’y a pas de fuite au niveau des raccords du mitigeur. Si aucune fuite n’est présente, alors félicitation, vous avez réussi ! Testez aussi le bon fonctionnement du mitigeur : eau chaude, eau froide, et une température de fonctionnement. 

S’il y a une fuite d’eau, ne paniquez pas : 

  • soit votre joint de filasse a été mal réalisé > il faut le refaire 
  • soit vous avez oublié de mettre les joints plats entre les raccords 
  • soit vous n’avez pas assez serrez les raccords 

Si vous ne vous sentez pas de faire le changement du mitigeur vous-même ou que vous n’y arrivez pas, alors n’hésitez pas à contacter un plombier en urgence autour de chez vous. Sur le site proximite-plombier.fr, vous pourrez trouver une entreprise sérieuse disponible rapidement qui vous fera du bon travail.

Sourceastucesdegrandmere.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here