À Quelle Fréquence Faut-il Arroser les Tomates ? Réponse d’un Jardiner.

0
53

La tomate est le légume le plus cultivé dans nos potagers amateurs.

On commence tous par mettre quelques pieds de tomates au jardin pour pouvoir faire une belle récolte et se régaler.

Oui…mais comment être sûr de bien prendre soin des tomates et surtout de les arroser correctement ? Comment savoir si elles ont besoin d’eau ?

C’est la question que j’ai posée à Paul, le maraîcher de ma commune.

Il m’a expliqué à quel intervalle arroser les tomates de son jardin.

Voici à quelle fréquence arroser nos tomates. Regardez :

Arrosez les tomates adultes 1 à 2 fois par semaine

La tomate est en fait un fruit qui est constitué à 90% d’eau.

Vous comprenez pourquoi il est indispensable de savoir comment bien l’arroser pour qu’il ne manque de rien.

Et surtout pour pouvoir en récolter des kilos lors de la belle saison.

Paul m’a donc aidée à mieux comprendre les besoins des tomates.

Car, les tomates sont assez exigeantes et il ne faut pas faire n’importe quoi !

La bonne fréquence d’arrosage d’un pied adulte avec des fruits est donc de 1 à 2 fois par semaine.

Mais n’oubliez pas que plusieurs facteurs entrent aussi en jeu.

Je vous en dis plus maintenant :

Arrosez en fonction de la météo

La fréquence donnée par Paul est une règle à adapter en fonction de la météo.

Tous les jardiniers savent qu’il y a la théorie et la pratique.

Évidemment qu’en saison humide ou sèche, on va devoir moduler légèrement les choses.

  • En période de chaleur intense, les tomates peuvent nécessiter un arrosage plus fréquent, voire quotidien.
  • En période de pluie, réduisez les arrosages pour éviter un excès d’humidité. Espacez-les à 8 ou 10 jours par exemple.

En effet, un arrosage trop espacé va réduire la production de fruits. Il peut aussi entraîner des maladies.

Un arrosage excessif fait pourrir les racines et donc la plante. C’est alors le terrain préféré des parasites et des maladies pour se développer.

Arrosez en fonction du type de sol

Le type de sol peut aussi entrer en ligne de compte lors des arrosages.

En effet, certains sols retiennent plus l’eau que d’autres.

  • Les sols sableux drainent rapidement et nécessitent des arrosages plus fréquents.
  • Les sols argileux retiennent mieux l’eau, donc arrosez moins souvent, mais plus profondément.

Si vous êtes dans une région au terrain sableux, prévoyez un arrosage un peu plus fréquent.

La paillage peut alors être une bonne solution pour retenir l’humidité.

Arrosez les jeunes plants tous les jours

Avant d’avoir des pieds avec de beaux fruits, il faut passer par la case « jeune plant ».

Vous savez ceux qu’on sème ou qu’on achète en jardinerie et qui ne dépassent pas 15 cm.

Ces jeunes plantes ont des besoins particuliers pour pouvoir se développer…

Et surtout pour donner un pied adulte sain et productif.

Paul conseille donc d’arroser quotidiennement, mais très légèrement.

Utilisez un arrosoir avec un effet « pluie ».

Le sol doit rester humide sans être détrempé, c’est vraiment important.

Mieux ! Utilisez un goutte-à-goutte.

Cette solution permet d’éviter le gaspillage d’eau et de maîtriser l’arrosage.

Arrosez les pieds de tomates en pleine croissance tous les 3 jours

Quand le pied de tomate est en pleine croissance, il demande un apport en eau assez important.

Paul conseille un arrosage tous les 3 jours environ dans des conditions normales de culture. C’est-à-dire sans canicule ni pluie régulière.

Tenez cette cadence jusqu’à la formation des premiers fruits.

Ensuite, espacez petit à petit les apports en eau pour atteindre l’arrosage hebdomadaire.

Connaître les fréquences d’arrosage, c’est bien.

Mais savoir observer sa plante pour deviner ses besoins, c’est mieux !

Et c’est seulement quand vous observerez les signes suivants qu’il faudra arroser vos tomates :

  • Feuilles flétries : le signe le plus évident d’un manque d’eau est le flétrissement des feuilles. Les feuilles sont molles et pendantes.
  • Feuilles pâles ou jaunies : en cas de stress hydrique prolongé, les feuilles de tomate peuvent devenir jaunâtres. Cela est souvent dû à la dégradation de la chlorophylle, car la plante tente de conserver de l’eau et des nutriments.
  • Croissance ralentie : les plants de tomate qui manquent d’eau montrent souvent une croissance ralentie. Les nouvelles feuilles sont plus petites et les tiges ne grandissent pas. La plante semble globalement moins vigoureuse.
  • Fruits déformés ou éclatés : le stress hydrique peut également affecter les fruits. Les tomates sont plus petites, se développent moins bien ou éclatent à cause des fluctuations dans l’apport en eau. Les fruits peuvent aussi mûrir de manière inégale, avec des parties vertes et rouges.
  • Bord des feuilles sec et brûlé : un autre signe de soif est visible sur le bord des feuilles. Elles deviennent brunes ou sèches. Le plus souvent on voit ça sur les feuilles les plus vieilles en premier.
  • Sol sec et craquelé : un indicateur indirect mais important est l’état de la terre autour du pied de tomate. Si le sol est sec, craquelé et se détache facilement, il est probable que la plante manque d’eau.

Vous savez maintenant quand arroser vos tomates pour en récolter des tonnes.

Mais surtout, vous savez reconnaître les signes de soif de la plante. Ce qui permettra de ne pas l’arroser inutilement.

À votre tour…

Vous avez testé ces conseils pour savoir à quelle fréquence arroser les tomates ? Donnez votre avis en commentaire pour savoir si ça a été efficace pour vous. On a hâte de vous lire !

Partagez cette astuce

Vous aimez cette astuce ?

Cliquez ici
pour l’enregistrer sur Pinterest ou


cliquez ici
pour la partager avec vos amis sur Facebook.






Vous utilisez WhatsApp ?
Cliquez ici
pour recevoir nos meilleures astuces
gratuitement.

À découvrir aussi :

13 Astuces Pour Faire Pousser Plus de Tomates, Plus Grosses et Plus Savoureuses.

Mildiou des Tomates : Le Traitement Naturel Que Personne Ne Connaît.

Sourcecomment-economiser.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here