La source de cet article se trouve sur ce site

Entre Jacques Chirac et Les Guignols de l’info, c’est une longue histoire. L’ancien président de la République a été, malgré lui, l’un des visages de l’émission de Canal+. Certains disent même que sa marionnette a aidé son élection présidentielle en 1995. Quelques-unes des phrases cultes de son personnage (comme « Mangez des pommes ») sont entrées dans la légende. Mais quelqu’un a tenté de profiter de cette cote de sympathie et de l’émotion suscitée par le décès de Jacques Chirac pour se faire de l’argent, révèle Le Parisien.

Au lendemain de l’annonce du décès, une annonce particulière a été mise en ligne sur le site Le Bon Coin. « Vends marionnette de Jacques Chirac aux Guignols de l’info pour 5 000 euros » expliquait le texte, accompagné de plusieurs photos de la fameuse marionnette. Selon la personne derrière cette annonce, cette marionnette était bien authentique : il s’agissait de l’un des sept modèles utilisés pour l’émission, qu’il aurait récupéré quand Canal+ vidait ses stocks. Sauf qu’il ne s’agissait pas de la vérité : la marionnette en latex avait été volée.

Lire aussi VIDÉO. Jacques Chirac, vedette des imitateurs

Récupérée en moins de 48 heures

Le voleur serait un collaborateur de H2O, la société derrière la production des émissions de Cyril Hanouna, qui travaille à la Canal Factory de Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine où sont stockées les marionnettes des Guignols de l’info, alors que l’émission a tiré sa révérence en juin 2018. Il a rapidement été identifié, et pour cause : il avait joint son numéro de téléphone personnel à l’annonce pour être contacté par d’éventuels acheteurs… « On a récupéré la marionnette en moins de 48 heures. Pour le reste, l’enquête est en cours », a expliqué au Parisien un cadre de Canal+.

Lire aussi La Fox va ressusciter les Guignols de l’info aux États-Unis

La chaîne cryptée n’a, de son côté, fait aucun commentaire officiel, tout comme H2O, à la suite de ces révélations. On ne sait pas non plus comment l’auteur du vol a pu sortir la marionnette sans se faire repérer. Ce qui est sûr, c’est que Jacques Chirac attise les convoitises : sa marionnette avait déjà été volée par le passé. « À l’époque où le programme satirique était encore un succès, ça nous était déjà arrivé. Mais on n’a jamais su qui avait fait le coup », selon un ancien marionnettiste des Guignols de l’info.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here