La source de cet article se trouve sur ce site

Le préjudice est estimé à plus d’un million d’euros. Une bague montée à partir d’un bijou ayant appartenu à l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III, a été volée dans une voiture à Paris lundi 1er avril, rapporte Le Parisien. Loin d’être un poisson d’avril, cette affaire concerne le descendant de l’empereur, Jean-Christophe Napoléon Bonaparte et son épouse. Le bijou concerné, qui a été monté directement à partir du diadème de l’impératrice, comporte notamment un diamant de 40 carats et est évalué à plus d’un million d’euros.

Le bijou transporté en Belgique ?

La bague, qui a traversé les siècles, se trouvait alors dans un cartable contenant également des cartes bancaires, des papiers d’identité et un ordinateur au moment du vol. Ce cartable était resté dans le véhicule garé rue Dauphine, dans le 6e arrondissement de la capitale et l’ensemble de son contenu a été dérobé. Très discret, Jean-Christophe Napoléon Bonaparte a été désigné comme successeur au trône impérial de France par son grand-père, Louis Napoléon. Résidant à Londres, où il travaille pour un fonds d’investissement international, il apparaît publiquement tous les 5 mai, jour de commémoration de la mort de Napoléon Ier.

L’enquête a été confiée au 3e district de la police judiciaire parisienne. Selon Le Parisien, les enquêteurs espèrent retrouver le précieux bijou avant qu’il puisse prendre la route de la Belgique, où le recel n’est pas poursuivi. Là-bas, les malfaiteurs peuvent plus facilement écouler leur marchandise en retaillant les pierres ou en faisant fondre les bijoux volés. C’est d’ailleurs ce qui se serait passé pour les bijoux de Kim Kardashian, dérobés à Paris en 2016. Selon les informations de BFMTV, l’or des bijoux a été fondu et les diamants retaillés afin qu’ils puissent être plus facilement écoulés.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here