Top 8 des erreurs à ne pas faire avec ses éponges, ces trucs humides qui sentent chelou

0
368

Logiquement, des éponges, on en a tous chez soi (sinon, c’est que vous êtes un gros crado). Qu’elles soient faites maison, en mode zéro déchet (bravo), ou achetées au Monop du coin (bande de riches), elles sont pourtant plus dangereuses qu’elles n’y paraissent ! Qui aurait cru qu’un vieux truc mou jaune pas fun pouvait regorger d’autant de secrets que de résidus alimentaires ? Personne. Enfin, personne, jusqu’à lire ce top.

Ne jamais la nettoyer

Il faut laver ce qui nous sert à laver. Wow. C’est déjà compliqué. Comment faire ? Frotter avec une autre éponge ? Mais naaaaan ahahahah ! Il vous suffit : de la passer au lave-vaisselle, à la machine à laver (60°c) ou simplement de la laisser tremper dans un bol de vinaigre blanc, puis de le passer 2 minutes au micro-ondes. Le mieux, c’est de le faire au moins deux fois par semaine.

La garder trop longtemps

Quand elle commence à avoir la même tronche qu’une part de lasagne en décomposition avancée, c’est qu’il aurait fallu la changer il y a déjà 2 semaines.

Ne pas l’essorer

Après chaque utilisation, on l’essore un max ! Plus elle reste humide, plus c’est un nid à bactéries. Qui a envie de nettoyer sa vaisselle avec un nid à bactéries ? Personne.

Mettre trop de produit vaisselle

Premièrement, c’est pas écolo. Deuxièmement, c’est pas économique. Troisièmement, ça bousille tout le processus de propreté ! Contrairement à ce qu’on pourrait penser, beaucoup (trop) de savon rend l’éponge plus humide et donc : plus propice à la fête aux bactéries. On dose.

L’utiliser pour toutes les surfaces

Passer une éponge sur de quartz, du marbre, et toute autre surface fragile, c’est une mauvaise idée. Surtout avec le côté abrasif. Sauf si vous recherchez un effet « griffé, abîmé », évidams.

… Et avoir une seule éponge pour tout

NON, NON, ET NON ! On prend une éponge DIFFÉRENTE pour la vaisselle, les surfaces, les chiottes et la salle de bain. Personne n’a envie de passer sur sa table une éponge qui a récuré une casserole d’épinard, ou pire : de nettoyer ses assiettes avec un truc qui a nettoyé notre crasse dans la douche. Un peu de bon sens, punaise !

Gratter les plaques céramiques

Sur vos plaques, on utilise UNIQUEMENT la partie jaune ! Jamais au grand jamais le côté abrasif, même si certaines tâches sont bien incrustées. Une tâche, c’est relou, mais c’est récupérable. Les griffures, c’est une autre paire de manche.

Frotter comme si notre vie en dépendait

Frotter trop longtemps, et/ou avec trop de vigueur = bousiller ses casseroles, ses poêles et sa vaisselle. Si les tâches sont trop tenaces, ou les résidus de nourriture trop accrochés, laissez tremper un moment à l’eau chaude (vous pouvez ajouter du vinaigre blanc et du bicarbonate) avant de reprendre le nettoyage. Petite pause clope obligatoire au milieu de la vaisselle, on va pas se plaindre.

Bonus : utiliser une éponge de douche

Okééééé c’est pas tout à fait pareil, mais ça reste une éponge ! Autant, il vous FAUT une éponge dédiée à nettoyer la douche, autant il vous FAUT vous débarrasser tout de suite de votre éponge de douche, celle qui sert à savonner votre petit corps. Déjà, elles sont irritantes, ce qui n’est pas super agréable, mais surtout : elles sont très peu hygiéniques (un comble). Elles restent dans une atmosphère humide, et donc : elles traînent des bactéries, et peuvent aller jusqu’à moisir à l’intérieur. Ne soyez pas bêtes, arrêtez de vous laver avec des champignons moisis.

Sourcetopito.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here