La source de cet article se trouve sur ce site

Tu as peur des microbes ? Tu penses que les gens autour de toi sont sales et qu’ils devraient faire attention aux endroits où ils mettent leurs mains ? Tu crois que tu vas tomber malade dès que tu entres en contact avec le moindre germe ? Alors tu es très probablement germophobe (rien à voir avec les germanophones) ou mysophobe (c’est pareil). Pas encore convaincu(e) ? Alors regarde ces autres signes qui te montreront que tu es bien germophobe, et pas qu’un peu.

1. Tu ne touches JAMAIS la barre du métro

Pas même sous la torture. A la limite, tu t’appuies dessus avec ta manche de veste, ce qui est encore plus con puisque ta veste tu ne la laves jamais, alors que tes mains si.

2. Quand tu as malencontreusement touché la barre du métro avec ta main, tu ne peux plus l’utiliser jusqu’à ce que tu trouves de quoi la laver

Alors tu te balades avec ta main pendante, sans oser la remettre dans ta poche de peur de salir ta poche, et sans la mettre en contact avec ton visage, ou PIRE, ta bouche. Cette simple idée te file la gastro sur trois générations. Une fois que tu as lavé cette vilaine main, tu te sens à nouveau serein(e).

3. Quand ton collègue te fait la bise puis te dit qu’il est malade, tu as envie de le tuer

Il pouvait pas respecter une distance de sécurité d’environ 15 mètres au lieu de venir te mettre ses sales germes sur ta peau ? C’est à cause de ce genre de personnes que les maladies se propagent autour du monde. Il faudrait les brûler et laver leurs cendres à l’eau de Javel.

4. La pub de prévention contre la grippe t’a marqué(e) à vie

Putains de petits chiffres qui s’accrochent partout, ça me rend fou. Cramez-moi tout ça svp.

5. Tu te laves les mains environ 157 fois par jour et du coup elles sont toutes fripées

Tant pis, tu préfères avoir les mains sèches et un budget monstrueux de savon pour les mains plutôt que de choper la crève. Spoiler : tu chopperas la crève quand même alors que tes amis qui ne se lavent jamais les mains et leur système immunitaire en béton seront bien tranquilles.

6. Tu bénis l’inventeur de pédale qui permet d’ouvrir la poubelle sans la toucher

Ce mec-là avait tout compris à la vie.

7. Tu risques de tourner de l’œil si tu apprends combien de microbes tu as sur toi en ce moment même

Tiens, on t’a fait une liste des microbes que tu as sur les mains là, maintenant. Ne nous remercie pas.

8. Tu ne te balades jamais sans ton gel hydroalcoolique

Et bien sûr, quand tu l’oublies, tu en as absolument besoin et tu t’en veux beaucoup.

9. Tes potes te disent que tu es ridicule et tu te sens incompris(e)

Ils ne savent pas ce que c’est, eux, de voir des microbes partout. Ils vivent dans l’insouciance la plus totale sans savoir que le choléra n’est jamais très loin.

10. Refaire des lacets mouillés représente pour toi un cauchemar sans nom

Sur ces lacets, il doit y avoir environ 896 maladies plus une trentaine qui n’ont jamais été répertoriée par les scientifiques et qui sont très probablement incurables.

11. Quand un aliment est tombé par terre, pour toi il est perdu à tout jamais

Tu ne comprends pas comment font les personnes capables de ramasser un truc qu’ils ont fait tomber au sol pour ensuite le faire rentrer dans leur corps. Ils veulent mourir ou quoi ?

12. Tu utilises un mouchoir pour ouvrir les portes des toilettes publiques

Parce que oui, les cons qui ont créé les toilettes de la plupart lieux publics ont mis en place un système t’obligeant à toucher la poignée de porte après t’être lavé les mains, ce qui est totalement absurde, puisque la poignée est sale. Ton seul salut, c’est d’utiliser un mouchoir pour actionner la poignée et ainsi éviter te salir. Trop chiant.

13. Tu es aussi probablement un peu hypocondriaque

Germophobe et hypocondriaque, c’est le combo classique. Arrête de traîner sur Doctissimo pendant qu’on te parle OH.

14. Quand tes toilettes sentent la Javel, tu te sens bien

Le Paradis a probablement cette odeur.

15. Le jour où on t’a appris que tu avais des milliards de bactéries dans ton ventre tu as failli t’évanouir

Et finalement, quand t’as appris que la plupart d’entre elles étaient cool pour ton organisme, t’es devenu(e) un peu moins germophobe.

Heureusement que la plupart du temps tu oublies que tu as des acariens dans les cils.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here