Top 14 des expressions basées sur un prénom, et qu’il faudrait utiliser plus souvent

Best of the BEST!

Coronavirus : 15 Astuces Pour Faire Ses Courses SANS Risque.

Avec le confinement, le seul moment risqué, c'est le moment où on va faire les courses ! C'est le seul moment où on est en...

6 Astuces Efficaces Pour Se Débarrasser Des MOUCHES Dans le Poulailler.

J'adore mes poules. Et en avoir à la maison est une vraie richesse. Par contre, en été, c'est loin d'être de tout repos ! Pourquoi ?...

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Vinaigre Blanc, Vinaigre d'Alcool, Vinaigre Ménager : Quelle Est La Différence ?

Ah, le vinaigre blanc… La liste de ses utilisations miracle n’en finit pas ! Un produit magique qui peut nettoyer, détartrer, détacher, désinfecter, désodoriser… Et en...

[TOPITRUC] Un masque de protection avec ta question préférée

Combien ?    à partir de 11.95 € Chez qui ?   Redbubble Il m'en faut (au moins) un ! Pourquoi c'est top ? Parce qu'un cadeau...
- Advertisement -

Avec le temps, le dictionnaire s’enrichit de tout plein de nouvelles expressions à base de « lol » et de « mdr » (oui, je suis une veille conne), mais faut-il pour autant en oublier celles de nos ancêtres ? La réponse est non. Parce que y’a pas à dire : ils étaient rudement balèzes en la matière. La preuve en est avec ces quelques expressions basées sur des prénoms et qui envoient du bois.

1. Fonce, Alphonse !

Traduction : Accélère le pas (sans ça nous allons rater le train et je vais devoir te crever les yeux).

2. Lâcher une Louise

Traduction : Lâcher un énorme pet, attirant sur nous le regard circonspect des témoins. Pas sympa pour les Louise je vous le concède.

3. Faire sa Joséphine

Traduction : Faire sa petite mijaurée, voire sa grosse chochotte.

4. Au hasard, Balthazar.

Traduction : Au pif. En Anglais, on dit « Balthazar, at Random », et franchement ça en jette (faux on ne dit pas ça, et faux ça n’en jette pas).

5. Tranquille comme Baptiste.

Traduction : Être pépouze, serein et n’avoir peur de rien. La belle vie en somme.

6. Tu parles, Charles !

Traduction : Prends pour une pomme, je ne suis pas né de la dernière pluie et je sais pertinemment que tu me racontes des cracs.

7. Embrasser Fanny

Traduction : Perdre une partie de pétanque sans avoir remporté un seul petit point. La misère. On est alors censé embrasser le uk dénudé d’une représentation féminine (n’allez donc pas faire ça pour de vrai à une femme sinon ça ira mal pour vous) censée s’appeler Fanny. Hyper cheloue cette tradition.

8. Fesse-Mathieu

Traduction : Être une grosse vilaine radasse qui préfère crever que de lâcher une clope (ou un euro). A la base ça vient de « face de Mathieu » en référence à Saint-Matthieu qui était probablement usurier.

9. Relaxe, Max !

Traduction : Pas de panique mon coco, tu n’as rien à te reprocher, la vie est belle, les oiseaux chantent. Pas aussi bien que Hervé Christiani mais quand même.

10. En voiture Simone

Traduction : Expression popularisée par Guy Lux, elle est au summum de sa popularité dans les années 70. Mais elle remonte à Simone Louise de Pinet de Borde des Forest, première femme à avoir eu son permis de conduire en 1929. Classe quand même. Bon aujourd’hui ça veut surtout dire « Bouge ton popotin et plus vite que ça ! ».

11. À l’aise, Blaise !

Traduction : C’est tellement facile, que j’ai fait ça les doigts dans le nez. Equivalent de « Relax, Max » (généralement, on donne les deux expressions à la suite).

12. Avaler le Gaspard

Traduction : Communier (oui on sait, là comme ça vous pensiez à un truc beaucoup plus sale).

13. Gros Jean comme devant

Traduction : Il faut savoir qu’autrefois « gros-Jean » désignait un mec un peu concon et le mot « devant » est à comprendre ici comme « avant ». En gros, plus on t’explique quelque chose moins tu comprendre.

Rien à voir avec le pantalon jean en tout cas.

14. Se faire appeler Arthur

Traduction : se faire engueuler bien comme il faut (sûrement parce qu’on l’a un peu mérité). Mais alors pourquoi Arthur me direz-vous ? Ça viendrait de la Seconde Guerre mondiale (trop ma pref) durant laquelle un couvre-feu était fixé à 20h (tin l’enfer, comment ça devait etre insup’, j’ose même pas imaginer). Or « 20 heures » en allemand ça donne « Acht Uhr », ce que criaient les patrouilles pour faire fuir les retardataires. Par déformation, ce serait ainsi devenu « Arthur ». Cocasse, pas vrai ?

Sourcetopito.com

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

TOP cette semiane

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Essai – Lexus LC 500 Cabriolet, California Dream

Non, Lexus ne fait pas que des autos hybrides – et maintenant électriques. La marque japonaise prétend défendre pour encore longtemps le plaisir de...

Loft Story

Il y a 20 ans, « Loft Story », débarquait sur M6 et devenait un véritable phénomène de société ! Qui se souvient de...

Top 10 des photos traumatisantes pour ceux qui souffrent de trypophobie, la peur des trous

Malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise...

Voici la recette du poulet basquaise, riz cuisiné et crème de chorizo, du chef Cyril Lignac.

0 partages Gourmand Magazine 13 avril 2021 Imprimer la recette Une recette qui va vous mettre l’eau à la bouche et c’est normal. Facile, rapide,...

Top 8 des illustrations sur les clients relous quand t’es vendeur (allez courage…)

Le client est roi, le client est roi… Le client est surtout souvent un con qui se prend pour un roi et traite le...

More Recipes Like This