La source de cet article se trouve sur ce site

Imagine tu fais un mémoire sur la mémoire. C’est chaud non ? Voilà c’était mon questionnement du jour sur la mémoire. Mais attends, il en existe plein d’autres, qui sont de vraies questions qui méritent des réponses, et non des raisonnement à deux balles comme je peux en faire.

1. Peut-on améliorer notre mémoire ?

C’est un oui. La mémoire ça se travaille. Pour ça il faut d’abord te concentrer : tu définis une tâche et tu te focalises dessus. Ensuite il faut reposer ton cerveau, faire des siestes et dormir afin d’assimiler. Enfin, il faut que tu utilises le bon sens pour mémoriser : la vue, l’ouïe ou le toucher. Soit tu stabilotes (visuel), soit tu le répètes à l’oral (auditif), soit tu le réécris (kinésthésie). À toi de voir.

2. La mémoire est-elle limitée ?

Oui elle l’est. Et heureusement d’ailleurs. Si elle était illimitée, cela signifierait que tu pourrais te rappeler de tout, de chaque seconde de ton existence. Tu finirais complètement zinzin (et je ne parle pas du dessin animé). Grâce à ta mémoire limitée, tu choisis les meilleurs moments (et les pires), ce qui est une bonne chose (ou une mauvaise). Mais il existe l’hypermnésie.

Source photo : Giphy

3. Comment ça marche l’hypermnésie ?

Aussi appelée « exaltation de la mémoire ». C’est la mémoire parfaite, la capacité de se rappeler de chaque jour, chaque minute de sa vie. Souvent, elle n’est que visuelle, mais peut recouvrir plusieurs sens. Attention, l’hypermnésie n’est pas un don de surdoué, genre on peut retenir toutes les décimales du chiffre PI, c’est « juste » qu’on se rappelle de tous nos souvenirs. Les scientifiques galèrent encore à savoir comme tout ce schmilblik fonctionne.

4. D’où viennent les impressions de déjà-vu ?

Non, ce n’est pas un super-pouvoir qui consiste à voir le futur hélas. Pour faire simple, c’est une expérience similaire à un souvenir réel. Tu as déjà vécu et vu plein de choses, et la situation de l’instant présent ressemble à d’autres situations passées. Du coup ton cerveau te joue un petit tour. Ce petit bâtard.

5. Comment ça se passe dans mon cerveau quand j’ai un mot sur le bout de la langue ?

En fait, pour un mot, la mémoire est subdivisée en deux parties, une où sont logées les informations sémantiques (le sens du mot) et l’autre où sont logées les infos syntaxiques (la phonologie). Donc, quand tu as ton mot sur la langue, c’est que le lien entre les deux zones ne se fait pas. Tu « vois » le mot mais tu ne peux le dire. Pourquoi ? Parce que ce mot est trop rarement utilisé, ou a été utilisé il y a longtemps. Tout simplement.

Source photo : Giphy

6. L’hippocampe c’est quoi ?

C’est une zone située au centre du cerveau, sous le cortex. Elle ressemble à l’animal du même nom. Elle sert à créer de nouveau neurones et forme les souvenirs liés à un événement. Ensuite, l’hippocampe envoie ce souvenir dans le néocortex, tout en gardant un petit index, histoire de retrouver le souvenir s’il faut. C’est grâce à l’hippocampe qu’on peut créer une représentation mentale d’un espace ou d’un trajet.

7. Est-ce normal d’oublier beaucoup de choses et de mettre longtemps à se souvenir de choses récentes ?

Oui, c’est la mémoire à court terme. En moyenne, sur une suite de 10 chiffres, une personne en retient 7. Évidemment ça dépend des gens, ça peut être 5, ou 10 pour les gens qui veulent gagner au Burger de la mort. Globalement, la mémoire à court terme sert d’antichambre à la mémoire à long terme. C’est ici qu’est fait le choix de garder ou pas les infos recueillies.

Source photo : Giphy

8. Pourquoi n’a t-on aucun souvenir de notre naissance et nos premiers mois ?

C’est à l’adolescence qu’on obtient notre mémoire des souvenirs, celle qu’on va garder à l’âge adulte. Avant ça, eh bien on mange nos morts puisqu’on n’a pas la capacité de se rappeler concrètement de notre enfance. Et si c’est le cas, c’est faux, et c’est sûrement un souvenir raconté par ta famille ou ton entourage. Tu penses te rappeler, mais non.

9. Ça consiste en quoi Alzheimer ?

Alors déjà, on dit maladie d’Alzheimer, car Alzheimer est le médecin allemand qui l’a pour la première fois décrite en 1906. Cette maladie est neuro-dégénérative et due principalement à l’âge. Les neurones du cerveau meurent petit à petit, conduisant à une perte progressive de la mémoire et de certaines fonctions cognitives. L’hippocampe prend cher en gros.

D’ailleurs, voici une image montrant la différence entre un cerveau sain, et un cerveau atteint de la maladie d’Alzheimer.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

10. Pourquoi des gens se réveillent un jour en parlant une autre langue que la leur ?

Lors d’un accident ou d’un AVC, il se peut qu’il y ait des lésions dans le cerveau, notamment dans la zone où se trouve la langue maternelle, celle qu’on utilise le plus souvent. Heureusement, l’apprentissage d’une autre langue se fait dans une autre zone du cerveau. Ainsi, comme il est nécessaire de communiquer, le cerveau fait appel à cette autre langue. Même si on ne se rappelle que de quelques mots, l’accident amplifie les souvenirs, ce qui fait que ça part en complément d’objet direct.

11. Est-ce qu’utiliser Google au lieu d’essayer de se rappeler d’un truc est mauvais pour la mémoire ?

On parle de « l’effet Google ». Comme une info est facilement accessible grâce à Google, on fait moins travailler notre mémoire, et ainsi on devient complètement teubé. Il est vrai que l’on mémorise mieux quand on pense ne plus pouvoir avoir l’info après. Mais d’autres sources prouvent que l’on retient mieux des infos sauvegardées que effacées. Une recherche Google, c’est comme une recherche à la bibliothèque, on retient davantage une info si on passe du temps dessus.

Source photo : Giphy

12. Pourquoi je me rappelle jamais que je dois de la thune à mon pote ?

Parce que tu es une personne de type fdp et que tu choisis bien tes souvenirs à court terme afin de gratter au maximum de la monnaie à tes potes sans jamais leur rendre.

13. Pourquoi est-ce que je ne l’ai pas bossé un petit peu tous les jours au lieu de me retrouver à passer nuits blanches sur nuits blanches le dernier mois ?

Tout simplement car tu n’en branles pas une de l’année et que la procrastination est ta meilleure amie. Et ici on parle de la mémoire et non de ton mémoire. Alors ciao.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here