Top 13 des bienfaits des jeux vidéo, les gamers ont tout compris

Le Meilleur de...

[TOPITRUC] Un masque de protection avec ta question préférée

Combien ?    à partir de 11.95 € Chez qui ?   Redbubble Il m'en faut (au moins) un ! Pourquoi c'est top ? Parce qu'un cadeau...

Quand Corynne Charby était mannequin par Nath-Didile

Avant de devenir celle que nous connaissons tous, Corynne Charby était mannequin et a beaucoup posé pour les magazines et les catalogues de ventes par...

SFERIES – LES BOULES AU MIEL DE PESSAH'

25 Mars 2020 , Rédigé par Rahel Publié dans #Pessah` בס"ד Une recette hyper simple qui ravieront petits et grands. Ingredients 6 oeufs 6 cs de farine de matsa zestes...

Cages à poules, tape-culs, tourniquets et jeux de plein air par Nath-Didile

Qu'est-ce qu'on était casse-cou quand on était petit ! Je ne sais pas vous mais moi j'adorais grimper dans la cage à poules de mon...

Les Mini-Star de la mode par Nath-Didile

Tout le monde se souvient des Mini-Star (sans "s" à la fin), ce groupe d'enfants qui interprétait des chansons dans les années 80 :...

1. Les jeux vidéo développent le volume de la matière grise

Pour avoir un énooooorme cerveau, nul besoin d’avaler des encyclopédies, il suffit de jouer aux jeux vidéo. C’est en substance la conclusion d’une étude allemande au cours de laquelle on a observé un groupe de personnes jouant aux jeux vidéo pendant 30 minutes par jour sur une durée de deux mois. Cette croissance développe l’orientation spatiale, la formation de la mémoire, la mise en place de stratégies, l’augmentation de la matière grise dans plusieurs parties du cerveau ainsi que les facultés motrices. « On fait un Call of Duty? J’ai super envie de me faire pousser le cerveau ! ».

2. Les jeux vidéo améliorent les résultats scolaires

Si vous refusez de céder aux demandes de votre gamin par crainte que les jeux prennent le pas sur les devoirs, vous faites fausse route selon une étude australienne qui se base sur les résultats scolaires d’élèves de 15 ans. D’après ces recherches, les élèves qui jouent aux jeux vidéo en ligne mettent en pratique et poursuivent le développement de certaines notions apprises à l’école : lecture, mathématiques et sciences serviraient alors à la résolution d’énigmes, l’observation et à la réflexion rapide. Évidemment, l’idée n’est pas de laisser votre enfant passer sa vie d’adolescent à jouer, mais de trouver un équilibre dans la pratique de cette occupation et le travail scolaire sur son temps libre.

3. Les jeux vidéo favorisent la créativité

- Advertisement -

Dans une étude exhaustive réalisée par OMEN et Ipsos, on a surveillé plusieurs aspects physiques et cognitifs des joueurs en leur faisant passer des tests variés. Entre autres résultats observés, c’est la créativité des joueurs qui se démarque par rapport à celle des non joueurs. Ces résultats font écho à une étude de l’Université de l’Iowa qui montre que certains jeux de constructions (Minecraft, Lego…) peuvent booster et stimuler la créativité positivement. Et en même temps quand on voit certaines constructions sur Minecraft, il est difficile de dire que les joueurs ne sont pas créatifs.

4. Les jeux vidéo développent les aptitudes sociales

L’image du fameux « no-life » qui colle aux gamers est complètement fausse selon les recherches du Docteur Jackie Gerstein qui se base sur plusieurs études. D’après elle, les jeux vidéo permettraient de favoriser d’abord un travail personnel sur la conscience et la maîtrise de soi : gérer ses émotions comme la joie et la frustration, reconnaître ses forces et ses faiblesses. Ensuite, ils permettraient de favoriser la conscience de l’autre et les compétences relationnelles : empathie, entraide, travail d’équipe dans la résolution d’une mission, cohésion de groupe face à un obstacle, réflexion éthique et constructive autour d’une prise de décision commune… Bref, tout ce qui peut servir dans la vie professionnelle concernant le travail en équipe peut se retrouver dans les jeux en ligne collaboratifs, comme le souligne également l’étude OMEN et Ipsos.

5. Les jeux vidéo accélèrent le processus de décision

L’Université de Rochester n’est pas peu fière de sa trouvaille : on a besoin de 25% de moins de temps pour prendre une décision importante quand on est rompu aux jeux vidéo. La pratique vidéoludique développerait la capacité de répondre à un problème donné par un algorithme en le découpant en questions plus simples. Plutôt classe.

6. Les jeux vidéo ralentissent le processus de vieillissement

L’Université de l’Iowa a peut-être trouvé le secret de la vie éternelle : 2h de manette par jour, ça vous garde un cerveau bien vif à l’abri de l’oeuvre destructrice des années qui passent. Même si le test a été mené avec un jeu spécialement conçu pour l’expérience (donc pas Animal Crossing). C’est dit, après 50 ans, on arrête les sudoku et les mots fléchés, on se met à Fallout New Vegas avant de manger.

7. Les jeux vidéo aident les enfants dyslexiques à lire

L’Université italienne qui a mené cette étude a utilisé une méthode originale. Des enfants ont été séparés en deux groupes, les premiers jouaient à un truc chiant et les autres à un truc un peu plus stimulant, en l’occurrence Rayman. Et il se trouve que ces derniers ont montré de meilleures aptitudes en lecture au terme de l’expérience. La capacité de ces jeux à rapidement exiger l’attention des joueurs semble bénéfique, et la réflexion, ça va bien 5 minutes, mais ça ne suffit pas.

8. Les jeux vidéo améliorent la motricité et la coordination entre les yeux et les mains

A cause des nombreux réflexes plébiscités, de la rapidité de l’action à gérer, de la lecture des évènements à l’écran et de la concentration qu’ils demandent, les jeux vidéo améliorent la motricité et la coordination entre les yeux et les mains. Les fameux « réflexes » de joueurs servent alors également dans la vie de tous les jours comme le révèle un dossier compilant plusieurs études sur le sujet. « Les chirurgiens qui jouent 3h par semaine travaillent 27% plus vite que les autres ». Impressionnant.

9. Les jeux vidéo rendent multitâche

La neurologue Lauren Sergio, de l’université de York a Toronto, note une différence de l’utilisation du cerveau des joueurs par rapport aux non-joueurs dans la réception des informations et leur traitement. Elle compare ce phénomène à celui des musiciens professionnels : « Si vous étudiez les pianistes professionnels, vous voyez qu’ils n’utilisent pas autant leur cerveau que nous dans des tâches compliquées nécessitant leurs mains. On a réalisé que les joueurs étaient pareils. » Scientifiquement, cela vient de l’utilisation par les gamers du cortex frontal, la zone du cerveau responsable de la planification, l’attention et la réalisation de tâches multiples. Face aux situations semblables, les non-joueurs utilisent eux le cortex pariétal, responsable de la spatialisation visuelle.

10. Les jeux vidéo permettent de résoudre des problèmes

Ici aussi on note une facilité chez les joueurs à faire face à un problème dans la vie de tous les jours. Comme les jeux placent souvent le joueur face à des énigmes via de nombreux défis, ils développent une aisance à traiter plusieurs problèmes à la fois. Pourquoi ? Selon, Jane McGonigal, chercheuse et développeuse, cela est provoqué par le fait que « les joueurs passent 80% de leur temps à échouer », ce qui développe leur persévérance et leur ténacité en cinq points : apprendre de ses erreurs, réaliser de la pratique profonde, essayer des solutions différentes, savoir quand abandonner et affronter des problèmes variés.

11. Les jeux vidéo réduisent le stress

En tout cas le jeu Tetris, d’après une étude britannique. On a demandé à des cobayes de visionner un film traumatisant et à la moitié d’entre eux de jouer au célèbre jeu sur Game Boy au cours des jours suivants. Et surprise, les gamers ont moins de flashbacks horribles et sont moins stressés après avoir empilé quelques briques. Tetris, rien de mieux pour oublier.

12. Les jeux vidéo sont bénéfiques pour les personnes âgées

Outre une amélioration des capacités cognitives et l’empêchement du « vieillissement du cerveau » dont on parlait plus haut, une étude menée sur 140 seniors de plus de 63 ans a démontré plusieurs effets intéressants. On note alors moins de dépression, une diminution des risques de développer la maladie d’Alzheimer et même des améliorations « physiques ».

13. Les jeux vidéo améliorent la concentration

Sans surprise, si vous avez lu tous les précédents points de ce top sans venir directement lire le dernier vous aurez compris que de manière générale la concentration des joueurs est améliorée. L’étude OMEN et Ipsos ainsi que celle de l’Université d’Arkansas démontrent alors une concentration accrue chez les joueurs par rapport aux non-joueurs. Elle concerne également l’attention visuelle, les joueurs savent où regarder et rester concentrer plus longtemps.

Sourcetopito.com

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

TOP cette semaine

Top 10 des gens les plus teubés de la semaine, épisode 133

Salut les petits loups. Comme toujours, on se retrouve avec plein de nouveaux teubés qui ont fait leur apparition dans la jungle de la...

Top 8 des gens qui ont payé des trucs en centimes pour se venger (et c’est vrai que c’est super relou)

Il y a des gens qu’il ne faut pas énerver, comme ces stars qui se sont vengées de leur ex, ces gens qui ont...

Top 10 des étapes par lesquelles tu passes quand tu dois faire tester ton gosse pour la 5eme fois de la semaine

Si vous êtes parents d’un ou plusieurs enfants (si vous êtes parents d’un animal domestique ça ne compte pas, quittez tout de suite ce...

Top 20 des gens qui disent la vérité et rien que la vérité

On dit souvent que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, mais il existe des gens qui ont choisi de dire toute...

Top 12 des chiens en photos qui sont trop tristes (mais vraiment vraiment trop tristes, ça sent la connerie)

Olalalala. On vient de tomber dessus et on est trop triste. Non mais regardez ces chiens. Ils vivent trop une vie difficile et on...

Bicarbonate + Eau Oxygénée : Le Remède Ancestrale Contre la Gingivite.

Comment soigner une gingivite rapidement... et surtout, sans ordonnance ?Ces douleurs aux gencives sont vraiment pénibles.Et vous êtes d'accord avec moi si je vous...

Plus & plus encore