La source de cet article se trouve sur ce site

Ça n’a pas toujours été facile pour moi de vivre à contre courant… Mais on n’a qu’une vie alors je le déclare ici haut et fort, et tant pis si on essaie de me faire taire… Je déteste le parfum. Je déteste en porter. Je déteste être à côté de quelqu’un qui en porte. Je déteste les boutiques qui en vendent. Tout dans le parfum éveille en moi le plus profond dégoût accompagné d’une bonne dose de mépris.

1. Parce ça pue !

Il suffit de passer 30 secondes dans une boutique de parfums pour avoir mal au crâne, au bout d’un moment, notre corps nous envoie clairement des signaux de rejet. Et il faut savoir l’écouter.

2. Tout le monde porte les mêmes parfums, super original

Si encore les gens portaient des parfums rares, produits en faible quantité, dénichés après des années de recherche acharnée… Mais non. Au final on porte tous les mêmes. Flower by Kenzo, N° 5 de Chanel ou encore J’Adore de Dior sont les parfums les plus vendus en France en 2018. Donc non seulement tu t’es ruiné pour porter un de ces trucs mais en plus tu l’as fait comme des millions d’autres gens.

3. Entre nous, l’odeur de ma sueur me convient très bien

D’ailleurs je la commercialise sur le dark web. N’hésitez pas à me contacter en MP si vous souhaitez recevoir un flacon, je travaille vite et proprement, dans des conditions hygiéniques défiant toute concurrence. Et surtout ça vous coûtera moins de 5 balles. Une bonne idée de cadeau de Noël en perspective !

4. Ça coûte beaucoup, mais alors beaucoup trop cher

Les parfums font partie des produits qui sont les plus margés. La faute en particulier aux distributeurs qui s’en mettent plein les fouilles. Mais le pire c’est que les prix du parfum à plus de 100 balles ne sont pas vraiment justifiés à part justement pour renvoyer une image de luxe. Donc en gros plus c’est cher plus ça en fait un produit de luxe et plus on se sent privilégiés d’en posséder.

5. Parce que franchement, entre nous, on ferait mieux de lire un livre

Et ça on ne le répétera jamais assez. Surtout aux jeunes.

6. Si tu fouettes parce que tu ne te laves pas, je ne vois pas pourquoi tu aurais le droit de tricher

Et puis chassez le naturel il revient toujours au galop. C’est pas parce que tu masques ta puanteur avec un parfum industriel que la vérité ne finira pas par sortir au grand jour. N’oublie pas que le mensonge c’est mal.

7. Tant qu’il n’existera pas de parfum senteur de caca, je refuserai de me soumettre à ce diktat du “sentir bon”

Les producteurs de parfum n’ont tout simplement pas d’audace. Et puis qu’est-ce que ça veut dire dans le fond « sentir bon » ? A partir de quel moment on a décidé qu’il y avait des odeurs cool, et des odeurs pas cool ? C’est hyper ostracisant pour les trucs qui puent.

8. Les porteurs de parfum ne savent pas porter de parfum

Le parfum est censé être un truc discret qu’on ne perçoit pas forcément au premier reniflement. Le problème c’est que les porteurs de parfums s’enduisent l’intégralité du corps avec l’élixir devenant ainsi une sorte de monstre puant.

9. Les pubs pour le parfum sont TOTALEMENT MYTHO

Des meufs bonnes en robes de haute-couture qui se prélassent dans une mer d’or fondu ? Alors déjà ça doit pas être pratique du tout (l’or fondu brûle l’épiderme) mais en plus quand moi je mets du parfum, ça fait pas du tout mais alors pas du tout ça. Donc erreur. Mensonge. Mytho.

10. C’est hyper chimique

Bah oui tu pensais quand même pas que tu allais t’en sortir comme ça ? Le parfum c’est pas seulement un truc qui pue et qui coûte cher c’est aussi un truc blindé de produits chimiques (oui je parle des parfums industriels parce qu’ils dominent clairement le marché du pschitt pschitt) qui peuvent entraîner des intolérances et des allergies en particulier pour les femmes enceintes et les bébés.

11. Parce que sentir bon n’a jamais empêché d’écorcher des enfants ou de violer des chatons

Faut pas se faire avoir par les odeurs extérieures. La seule véritable odeur, c’est l’odeur intérieure. Celle qui émane de ton cœur. Et la plus belle des odeurs est l’odeur de l’amour. Et de la raclette aussi.

Je préfère pas refumer qu’être parfumée.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here