La source de cet article se trouve sur ce site

En France, en moyenne une grossesse sur trois n’est pas désirée. C’est beauuuuuuuuuucoup. Alors pour éviter les petits malentendus avec ton utérus, il est avant tout conseillé d’avoir une bonne méthode de contraception mais aussi d’avoir accès sans problème à la pilule du lendemain. Certes elle n’est pas une méthode de contraception en soi mais elle peut venir à ta rescousse en cas de pilule oubliée, de préservatif craqué ou de toute forme de rapport à risque. Elle va ainsi bloquer ou retarder l’ovulation afin d’empêcher la fécondation non choisie. YAY.

1. C’est pas parce qu’elle s’appelle comme ça qu’il faut forcément la prendre le lendemain

Le nom peut porter à confusion, c’est pourquoi certains préfèrent utiliser l’expression « pilule d’urgence » plus approprié. Parce que si tu peux prendre la pilule jusqu’à 3 à 5 jours après un rapport à risque (un délai qui dépend de la pilule que tu choisis) le mieux reste toutefois de la prendre le plus rapidement possible après ta partie de jambes en l’air à risque. D’ailleurs tu peux prévoir le coup et avoir une pilule d’avance chez toi histoire de pas débouler en panique dans la pharmacie au coin de ta rue.

2. Aucune pharmacie n’a le droit de vous la refuser même si vous n’avez pas d’ordonnance

Il est arrivé en revanche qu’on refuse une pilule du lendemain aux hommes. Disons que la condition c’est plutôt que tu la demandes toi-même mais dans les faits la plupart des pharmacies te la délivreront même si c’est un homme qui se présente.

3. Non la pilule du lendemain n’augmente pas les risques de stérilité

Parmi les légendes urbaines, on entend souvent que les pilules d’urgence ne peuvent pas être prises plusieurs fois au risque de devenir stérile. Bon alors on arrête tout de suite avec cette fausse info totalement bidon. La pilule peut être prise autant de fois que tu veux. En revanche, si tu la prends tous les quatre matins la question c’est plutôt de savoir si tu ne dois pas trouver un moyen de contraception plus adapté ou avoir des capotes de meilleure qualité.

4. Non la pilule du lendemain ne fait pas avorter

Même si Lori dans Walking Dead tente de nous faire croire qu’elle peut s’improviser un avortement en engloutissant quelques plaquettes de pilules du lendemain, bah en fait non ça marche pas du tout comme ça. Le problème, c’est qu’en France 44 % des femmes pensent comme Lori.

5. Elle n’est pas gratuite

Si tu te la fais prescrire par ton médecin elle est remboursée à 70 %. Sinon les prix varient (entre 8 et 25 balles). Sauf pour les femmes de moins de 21 ans qui peuvent l’obtenir gratuitement (ou pour moins d’un euro) en pharmacie ou à l’infirmerie de leur établissement scolaire/universitaire. Veinardes.

6. Elle est accessible aussi aux femmes mineures

Et pour les mineures (et les femmes de moins de 21 ans) on le rappelle, la pilule du lendemain est gratuite. Cela date de 2000 et elles ne sont pas obligées de donner leur nom ni d’avoir le consentement de leurs parents. Si tu es mineure et qu’un pharmacien te la refuse, tu m’envoies son adresse et on va aller lui taper sur les doigts avec un tractopelle.

7. Il existe deux différents types de pilules d’urgence

La première peut être utilisée jusqu’à 3 jours après le rapport sexuel à risque et la seconde jusqu’à 5 jours. Toutefois, plus tu attends plus la pilule perdra en efficacité donc il ne faut pas perdre une minute avant de te ruer en pharmacie.

8. Ce n’est pas un moyen de contraception en tant que tel

Comme on te l’a déjà dit, si tu es une adepte de la pilule du lendemain c’est sympa mais c’est qu’il faut peut-être songer à un autre moyen de contraception. Certes elle permet de réduire tes risques de te retrouver avec un Polichinelle dans le tiroir mais elle peut être prise trop tard alors que l’ovulation a déjà eu lieu. En gros, si tu la prends dans les 24h elle a 95 % de chances de marcher et au delà de 48h ça descend à 60 %.

9. Elle ne protège en aucun cas des IST

Voilà, là dessus y’a pas à tergiverser. C’est niet. La pilule du lendemain ne protège d’aucune maladie. Donc pour des rapports protégés, on oublie pas se mettre un joli préservatif. Et pas une chaussette, même si elle est en laine et que tu trouves ça plus confortable (vraiment t’es chelou).

10. Le stérilet peut servir de contraception d’urgence

On ne le sait pas forcément mais si tu te fais poser un stérilet dans les 5 jours après un rapport non protégé, son efficacité sera maximale pour stopper l’ovulation et après tu es tranquille.

Et sinon on vous conseille vivement le programme Sexy Soucis qui aborde toute sorte de questions liées à la sexualité et aux méthodes de contraception et c’est super ultra vachement bien.

Source : Europe 1, Au Feminin, Sexy Soucis, Planning Familial

Sexy Soucis : pilule du lendemain

Quand et comment prendre la pilule du lendemain Sexy SouciS ?

Publiée par francetv slash sur Vendredi 19 avril 2019

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here