La source de cet article se trouve sur ce site

Quand on grandit et que par la force des choses on vieillit et que naturellement on se retrouve inéluctablement confronté au gouffre infernal de la mort qui tue, il est alors conseillé de se faire dépister régulièrement. Certes les tests de dépistage ne sont pas tous efficaces (notamment pour les cancers à évolution très lente) et il faut aussi être à l’écoute de ses symptômes. On vous fait donc un petit topo sur les dépistages à faire que l’on soit homme ou femme au fil de l’âge.

Attention, on parle des dépistages à effectuer en plus en fonction des âges mais il ne faut pas oublier qu’ils se cumulent avec les dépistages commencés plus tôt !

Quand on est une femme

1. A partir de 11 ans…

Ça semble assez jeune mais en gros, on peut se faire vacciner contre les virus responsables du cancer du col de l’utérus (le papillomavirus) avant nos premières relations sexuelles donc l’âge peut plus ou moins varier.

2. A partir de 25 ans…

– Le dépistage du cancer du col de l’utérus. Le premier frottis est à faire à 25 ans et à réitérer tous les trois ans jusqu’à 64 ans. C’est du moins ce que recommande l’InCa (Institut national du cancer). Ce dépistage est gratuit. Entre 50 et 64 ans il peut être effectué tous les 5 ans.

– Un examen clinique des seins tous les ans (qui ne nécessite pas forcément une mammographie si aucun symptôme n’éveille de crainte).

3. A partir de 30 ans…

– Dépistage des hépatites B et C.

– Tu peux aussi te faire un auto-examen de la peau régulièrement (2 à 3 fois chaque année) histoire de voir si tes grains de beauté bougent un peu. Ne lésine pas sur un rendez-vous chez le dermato une fois par an.

4. A partir de 40 ans…

– On commence à mesurer ton taux de cholestérol ainsi que ta glycémie tous les 2 ou 3 ans. Ce dépistage se fait avec une prise de sang et permet de prévenir du diabète de type 2.

– Dépistage de l’hypertension une fois par an à effectuer très simplement auprès d’un médecin une fois par an.

5. A partir de 50 ans…

– KIKOO le cancer du sein ! Alors mauvaise nouvelle, c’est le cancer le plus fréquent en France et c’est celui qui tue le plus chez les femmes. C’est pourquoi on recommande une palpation annuelle des seins à partir de 25 ans. Ensuite à partir de 50 ans, sans symptôme ou facteurs à risque, on peut se limiter à une mammographie tous les deux ans. Éventuellement complétée d’une échographie. S’il y a des facteurs à risque la fréquence de ces examens peut être augmentée, il faut évidement prendre conseil auprès de votre médecin. Mais il faut toutefois limiter les mammographies qui exposent aussi aux rayons X et… peuvent entraîner un cancer « radio-induit » même si c’est extrêmement rare.

– Un dépistage de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Ça demande un examen tous les deux ans et ça t’évite après d’avoir à te faire traiter de la maladie en te prenant des piquouses dans les yeux tous les mois.

– Te faire dépister l’ostéoporose, parce qu’elle commence à te guetter ! Or, à partir de 50 ans, elle est responsable de 80 % des fractures.

6. A partir de 60 ans …

– Le dépistage du cancer colorectal. Le test est simple et rapide (facile à dire tant qu’on y est pas) et il faut le faire tous les 2 ans jusqu’à 74 ans. Après, on laisse ton colon tranquille.

Sans oublier les dépistages du cols de l’utérus avec des frottis et du cancer du sein avec des mammographies.

Quand on est un homme

7. A partir de 25 ans…

Pour les mecs, moins d’angoisse sur le plan génital. L’InCa recommande simplement un examen dermatologique pour prévenir du cancer de la peau.

8. A partir de 30 ans…

– Dépistage des hépatites B et C (et puis tant qu’à faire du V.I.H une fois par an si jamais on a des rapports à risque).

– Tu peux aussi te faire un auto-examen de la peau régulièrement (2 à 3 fois chaque année) histoire de voir si tes grains de beauté bougent un peu. Ne lésine pas sur un rendez-vous chez le dermato une fois par an.

Oui c’est un copier-coller du point concernant les femmes. En fait, à partir de 30 ans, on doit tous se faire dépister les mêmes trucs (en plus des dépistages qu’on a déjà commencé les années d’avant).

9. A partir de 40 ans…

– On commence à mesurer ton taux de cholestérol ainsi que ta glycémie tous les 2 ou 3 ans. ce dépistage se fait avec une prise de sang et permet de prévenir du diabète de type 2.

– Dépistage de l’hypertension une fois par an à effectuer très simplement auprès d’un médecin une fois par an.

IDEM que pour les femmes quoi.

10. A partir de 50 ans…

– Un dépistage de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge). Ça demande un examen tous les deux ans et ça t’évite après d’avoir à te faire traiter de la maladie en te prenant des piquouses dans les yeux tous les mois.

– Te faire dépister l’ostéoporose, parce qu’elle commence à te guetter ! Or, à partir de 50 ans, elle est responsable de 80 % des fractures.

Bref, RE-IDEM que pour les femmes.

11. A partir de 60 ans…

– Tout comme les femmes, les hommes doivent se faire dépister du cancer colorectal tous les deux ans et ce jusqu’à 74 ans.

Mais bien sûr, on reste attentif aux autres risques de cancer qui peuvent toujours graviter telles des épées de Damoclès autour de ta tête innocente.

Et pour le dépistage du VIH, évidemment on ne lésine pas !

Sources : Passeport santé, Vos conseils dépistage, le blog de notre médecin militant / auteur polymorphe préféré Martin Winckler

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here