La source de cet article se trouve sur ce site

C’est pas le plus sexy des aliments, c’est vrai, mais l’ail a plein de propriétés vraiment chouettes pour notre santé. Donc ça serait vraiment dommage de s’en passer juste parce qu’il donne (éventuellement) mauvaise haleine. En en mangeant régulièrement, on peut profiter de ses bienfaits sur la santé, qui ne sont pas vraiment négligeables. A noter quand même que pour vraiment voir des effets sur l’organisme, on doit ingurgiter quotidiennement l’aliment. Mais pas trop non plus, sinon ça peut devenir mauvais pour le corps. Avec modération, quoi.

Les bienfaits avérés

1. L’ail peut protéger de certains cancers, comme ceux de l’estomac et du côlon

Quand on coupe l’ail, il se passe une transformation. L’alliine, une molécule de l’ail, se transforme en allicine (la molécule qui donne l’odeur de l’ail), qui elle-même se transforme en autres composés dits « sulfurés » (ça veut dire qu’ils contiennent du soufre qui a été oxydé). C’est ces petits composés qui peuvent empêcher la multiplication des cellules cancéreuses. Et comme ils passent par l’estomac et les intestins, c’est surtout dans ces zones qu’ils agissent. Du coup, en consommant de l’ail régulièrement, on lutte un peu contre les cellules cancéreuses.

Il faut quand même savoir, et ça vaut aussi pour la suite du top, que les propriétés de l’ail sont efficaces seulement quand il est cru ou peu cuit. Et quand il a été coupé ou haché, puisque c’est ce qui permet les bonnes transformations de molécules. Bref, tout ça c’est de la chimie, mais vous avez compris le principe.

Crédits photo (creative commons) : Asabengurtza

2. Il diminue les risques de maladies cardiovasculaires

L’ajoène, un des fameux composés sulfurés de l’ail, empêcherait la synthèse du cholestérol dans le sang. Il y a aussi les saponines, d’autres molécules de l’ail, qui font diminuer le taux de cholestérol et la coagulation du sang. Et un sang plus fluide, ça laisse moins de cochonneries dans les artères. Par contre, ça veut dire que les gens qui prennent déjà des anti-coagulants ne doivent pas trop abuser de l’ail parce qu’en cas de blessure ça peut être assez dangereux. Un danger de type boucherie.

3. En grande quantité, l’ail peut lutter contre certaines infections

Un des composés sulfurés, le disulfure de diallyle, est un puissant antibiotique contre certaines bactéries souvent responsables d’intoxications alimentaires, comme la Listeria, E. Coli ou Campylobacter. Si ça peut éviter des gros maux de bide et des heures passées aux chiottes, on peut bien en consommer un peu de temps en temps.

Crédits photo (creative commons) : CC-BY-SA-3.0

4. Il a des vertus antioxydantes

Certains des composés de l’ail sont antioxydants. Ça veut dire qu’ils empêchent l’oxydation de nos cellules, comme nos protéines ou les cellules de notre ADN. En d’autres termes, les antioxydants sont un peu nos conservateurs, comme s’ils nous empêchaient de périmer. L’ail fait donc partie de ces aliments qui nous empêchent un tout petit peu de vieillir. C’est plutôt une bonne nouvelle.

5. L’ail peut lutter contre l’hypertension artérielle

On l’a dit plus haut, les saponines présentent dans l’ail sont des anti-coagulants naturels. Si on ajoute ça aux propriétés anti-cholestérol de l’ail, on a un aliment qui peut faire baisser la tension artérielle. Ça peut être utile si on veut vivre plus longtemps.

Crédits photo : Pixnio

Les bienfaits soupçonnés

6. Il serait bon pour les ongles

Frotter quotidiennement une gousse d’ail coupée en deux sur ses ongles aiderait à les renforcer. Ça serait dû au fait que l’ail contient du sélénium, réputé pour son action sur les ongles. On n’a pas essayé, mais la pratique est couramment encouragée sur le net. Au pire, à part avoir des doigts qui sentent l’ail, ça peut pas faire beaucoup de mal.

7. Ça serait bon pour les cheveux

Certains se font des masques avec de l’ail. Pour la recette, c’est pas trop compliqué : vous hachez de l’ail et le laissez macérer dans de l’huile d’olive pendant une nuit. Le lendemain, vous appliquez l’huile sur les cheveux (avec ou sans les morceaux d’ail, peu importe). Normalement, l’odeur part après un shampoing, et les cheveux sont plus forts. A tester.

Crédits photo (creative commons) : DC

8. Il serait bon pour maigrir

L’ail favoriserait un bon transit tout en étant peu calorique, donc il est réputé bon pour l’équilibre alimentaire. C’est pas vraiment faux, mais comme il est fortement déconseillé de manger beaucoup d’ail tous les jours, on ne peut pas compter uniquement sur l’ail pour maigrir. La meilleure solution reste de suivre ces conseils.

9. Il serait bon contre l’acné

A la fois en le consommant et en l’appliquant localement sur les boutons. On fait reposer cette propriété sur le fait que l’ail est un antiseptique et un antibiotique, et donc qu’il assainirait la peau. Ça reste à prouver, mais il parait que ça marche, alors autant essayer quand on a des problèmes de peau et qu’on a essayé tout le reste.

Crédits photo (creative commons) : Touzrimounir

10. Il ferait fuir les vampires

On manque beaucoup d’articles scientifiques sur le sujet, mais si vous croisez un vampire un de ces quatre et que vous n’avez pas de crucifix sur vous, tentez le coup, on sait jamais.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here