La source de cet article se trouve sur ce site

Un jaguar ayant attaqué une femme qui avait franchi une barrière pour prendre un selfie avec l’animal ne sera pas euthanasié, a assuré le zoo dans lequel l’incident s’est produit ce week-end.

« Nous pouvons faire la promesse que rien n’arrivera à notre jaguar », a écrit dimanche sur Twitter le Wildlife World Zoo, situé près de Phoenix, dans l’Arizona.

« C’est un animal sauvage et des barrières appropriées étaient en place pour assurer la sécurité de nos visiteurs — les animaux sauvages ne sont pas en tort lorsque des barrières sont franchies », a ajouté l’établissement.

Selon des témoins de la scène, la femme attaquée, dont le nom n’a pas été communiqué, est passée samedi soir par-dessus une barrière afin de prendre une photo au plus près de la cage.

Le jaguar est alors parvenu à passer sa patte à travers les barreaux et à planter ses griffes dans le bras de l’imprudente, qu’il n’a plus lâché jusqu’à ce que quelqu’un jette une bouteille d’eau afin de distraire le félin.

« J’ai entendu une jeune femme crier à l’aide et, sans réfléchir, j’ai couru dans cette direction », a témoigné Adam Wilkerson au micro d’une chaîne de télévision locale. « J’ai alors vu une autre femme plaquée contre la cage du jaguar, lequel avait ses griffes plantées dans sa chair ».

Selon les médias américains, la victime, âgée d’une trentaine d’années, a eu besoin de plusieurs points de suture sur son bras gauche, avant de revenir au zoo le lendemain de l’incident pour s’excuser de son comportement.

11/03/2019 20:33:33 –          Los Angeles (AFP) –          © 2019 AFP

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here