La source de cet article se trouve sur ce site

« Mieux vaut tard que jamais », dit le proverbe. Mais est-ce encore vrai cinquante ans plus tard  ? C’est ce que vient de vivre une habitante de Villarodin-Bourget en Savoie. Elle a reçu le 20 avril dernier un courrier envoyé par sa fille en 1969. Une carte postale vraiment surprenante, pointe France 3 Auvergne Rhône-Alpes.

Marthe Coda ne s’attendait évidemment pas à recevoir ce courrier le 20 avril dernier. Au milieu des factures et des publicités, une carte postale. Plutôt délavée, la carte est signée du prénom d’une de ses filles : Myriam. La femme de 80 ans pense que cette dernière est alors partie en vacances sans la prévenir. Mais l’origine de la carte postale attire son attention, elle vient de Varzy, un petit village de la Nièvre que la famille connaît bien. C’est là que Myriam allait en colonie de vacances, il y a presque cinquante ans. C’est finalement le timbre qui permet à Marthe Coda de comprendre d’où vient cette carte postale. C’est en effet un timbre à 30 centimes… de francs  !

Lire aussi Le palmarès des messageries sécurisées

Une date illisible

L’octogénaire préfère sourire face à cette histoire improbable. « Pour mettre autant de temps pour arriver, j’ai pensé qu’elle avait peut-être fait un tour sur la Lune. Après tout, on était en 1969… », rappelle-t-elle à France 3, faisant allusion à l’alunissage de Neil Armstrong.

Lire aussi Damon – Privatiser La Poste, quelle bonne idée !

Du côté de La Poste, on ignore complètement ce qui a pu se passer. L’entreprise précise que « la carte a pu se retrouver coincée dans un casier » pendant quelques décennies. Mais comment est-elle revenue dans le circuit du courrier  ? Mystère.

Lire aussi La Poste n’est plus ce que vous croyez

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here