La source de cet article se trouve sur ce site

C’est un cocasse incident administratif qui est arrivé au gérant d’un centre funéraire de la commune de Lexy, dans le département de Meurthe-et-Moselle. Comme le rapporte Le Républicain lorrain, le sexagénaire a reçu une lettre pour le moins surprenante le 19 décembre dernier. Le courrier lui indiquait en effet que sa caisse de retraite l’avait déclaré comme étant… décédé. Un comble compte tenu de sa profession.

Lire aussi La crémation entre définitivement dans les mœurs

Au micro de RTL, l’homme raconte avoir « trouvé cela bizarre et un peu gros ». Passé la surprise, il a toutefois fallu qu’il réagisse le plus vite possible. « Il y avait un adjoint au maire qui était présent et qui m’a dit qu’il fallait répondre assez rapidement, car mes comptes risquaient d’être bloqués », confie-t-il.

Prouver son existence

Pour pallier cette erreur administrative, le sexagénaire a dû réunir un certain nombre de documents pour prouver qu’il est bien vivant. « J’ai donc fait faire un certificat de vie, un extrait de ma carte d’identité puis j’ai tout envoyé en recommandé. Désormais j’attends le retour de cette caisse de retraite qui me dit décédé », déclare-t-il, toujours à RTL. Il préfère par ailleurs prendre ce malencontreux incident avec « humour ». « On a sûrement voulu me faire une farce, mais j’aurais bien voulu savoir le fin mot de qui a donné mon nom ou comment est-il possible de se tromper à ce niveau-là », s’interroge-t-il.

Lire aussi Un chasseur blessé par un tir de fusil… de son chien

En 2016, un sexagénaire vivant en Seine-Maritime avait dû faire face au même genre de déboire après avoir reçu son propre acte de décès, rapportait Le Parisien en juillet 2017. Son frère aîné, avec qui il était en conflit, avait eu l’idée de le déclarer mort pour régler la succession de leur mère. Un frère qui avait lui-même fini par mourir pour de bon. En mars 2018, le Guardian racontait également la mésaventure d’un citoyen roumain déclaré mort et qui n’avait pas pu obtenir l’annulation de son avis de décès alors qu’il s’était lui-même présenté au tribunal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here