La source de cet article se trouve sur ce site

À mesure qu’approche l’élection présidentielle américaine, l’antipathie qu’inspire Donald Trump à une partie de la population américaine s’expose sous diverses formes. C’est en ce sens qu’une pétition lancée en octobre 2018 pour changer le nom de la célèbre Cinquième avenue à New York, où se trouve la fameuse Trump Tower, fait de nouveau parler d’elle, comme le souligne Newsweek.

Initiée par Elizabeth Rowin, une Américaine de 56 ans, elle vise à renommer l’illustre artère en « President Barack H. Obama Avenue ». L’actuel locataire de la Maison-Blanche, qui possède un somptueux penthouse au sommet de sa propre tour, résiderait dans la rue nommée du nom de son prédécesseur démocrate, dont il s’est appliqué à défaire plusieurs mesures fortes.

Près de 300 000 signatures jeudi soir

Alors que la pétition visait à l’origine les 75 000 signatures, elle en avait d’ores et déjà glané près de 280 000, jeudi soir, dont quelques célèbres noms comme Patricia Arquette ou la chanteuse Cher. De quoi satisfaire Elizabeth Rowin, qui n’en espérait probablement pas tant, selon ce qu’elle a indiqué au site Newsweek. « J’ai vu le sketch d’un comédien sous-entendant que cela rendrait Trump furieux si [la rue] était baptisé du nom de l’ancien président Obama et je me suis dit pourquoi pas », a-t-elle détaillé.

La loi new-yorkaise impose qu’une personnalité soit morte depuis deux ans pour en attribuer le nom à une rue. Pour qu’elle puisse être véritablement considérée, une pétition doit atteindre les 300 000 signatures et être envoyée au maire de la ville, Bill de Blasio, rappelle Le HuffPost. Selon les déclarations d’Elizabeth Rowin, plusieurs membres du conseil municipal de la Grosse Pomme lui ont toutefois d’ores et déjà confirmé qu’ils examineraient bel et bien sa demande.

Lire aussi La chute de la Trump Tower

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here