La source de cet article se trouve sur ce site

L’élu, serial provocateur des cartes de vœux a encore frappé. À Baillargues près de Montpellier (Hérault), le maire Jean-Luc Meissonnier a envoyé à ses administrés un sachet de poudre blanche et une petite paille pour sniffer… du bicarbonate de soude.

Il s’agit comme il dit de démarrer 2019 avec la patate et surtout de rester sur les rails. Et pour forcer encore un peu plus le trait, Jean-Luc Meissonnier a ressuscité le cultissime «Allo, Tonton, pourquoi tu tousses». Et, en cadeau bonus, la carte postale fournit deux minuscules gourdes de jus de citron pour soigner la gueule de bois. «Il ne s’agit certainement pas de faire la promotion des dealers et l’apologie des cocaïnomanes. Non, sûrement pas. C’est juste un clin d’œil pour mettre en avant les rails de Baillargues. C’est quand même 40 TER par jour qui permettent de rejoindre Montpellier (à 8 minutes) mais aussi Nîmes», explique Jean-Luc Meissonnier, le maire inventeur qui a essuyé le tir croisé des élus d’opposition. «Vu le nombre de personnes âgées qui vivent à Baillargues, cette carte c’est une grosse bêtise. Mais c’est tout de même moins gros que les dos-d’âne qui ont été positionnés en centre-ville» estime Fabrice qui n’est pas convaincu par le «rail municipale».

«Moi, je trouve ça plutôt rigolo même si, franchement je ne suis pas une fan de bicarbonate de soude. Et pas fan non plus de cocaïne. Mais je préférais la carte de l’an passé avec le string républicain. Et c’était quand même plus facile à utiliser», plaisante cette habitante qui fait allusion à la carte de vœux 2018. Le maire offrait un string 100 % coton agrémenté d’une cocarde tricolore pour les soirées républicaines à la maison. Mais surtout pour dénoncer le déshabillage des petites communes par l’État. «Le string, c’est juste le moyen de ne pas être totalement nu alors que l’État nous prend tout. Et tout cela nous l’avons dénoncé dix mois avant l’avènement des Gilets jaunes. À Baillargues, nous étions des précurseurs», poursuit Jean-Luc Meissonnier qui promet une carte plus sage pour 2020. En attendant, les rails de Baillargues continuent de faire grand effet sur les habitants

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here