Les laits végétaux en plein boom

Best of the BEST!

Coronavirus : 15 Astuces Pour Faire Ses Courses SANS Risque.

Avec le confinement, le seul moment risqué, c'est le moment où on va faire les courses ! C'est le seul moment où on est en...

6 Astuces Efficaces Pour Se Débarrasser Des MOUCHES Dans le Poulailler.

J'adore mes poules. Et en avoir à la maison est une vraie richesse. Par contre, en été, c'est loin d'être de tout repos ! Pourquoi ?...

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Vinaigre Blanc, Vinaigre d'Alcool, Vinaigre Ménager : Quelle Est La Différence ?

Ah, le vinaigre blanc… La liste de ses utilisations miracle n’en finit pas ! Un produit magique qui peut nettoyer, détartrer, détacher, désinfecter, désodoriser… Et en...

[TOPITRUC] Un masque de protection avec ta question préférée

Combien ?    à partir de 11.95 € Chez qui ?   Redbubble Il m'en faut (au moins) un ! Pourquoi c'est top ? Parce qu'un cadeau...
- Advertisement -

À l’heure où l’alimentation tend de plus en plus vers le végétal, le lait ne fait pas exception. Depuis une dizaine d’années, les alternatives au traditionnel lait de vache se sont fait une place de plus en plus importante dans nos placards. Et cela devrait continuer. D’après une étude menée par Businesscoot, le chiffre d’affaires du marché des laits végétaux au niveau mondial augmente chaque année de 11,4 % depuis 2018, une croissance qui devrait perdurer jusqu’en 2023. En France, la croissance annuelle moyenne du marché a été de 19,2% entre 2012 et 2019, atteignant 171 millions d’euros pour la dernière année étudiée. Pourtant, si ce secteur prend de l’ampleur, il reste encore largement minoritaire : 74 % des Français déclarent ne boire que du lait de vache. Dans le même temps, un tiers d’entre eux se dit prêt à passer le cap du végétal.

Les bienfaits des laits végétaux

« Si le lait végétal attire de plus en plus, c’est parce que les industriels proposent désormais une grande diversité de produits et des laits gustativement attrayants. Le principe, lorsqu’on se tourne vers le lait végétal, c’est d’y trouver du plaisir », analyse Valérie Espinasse, micronutritionniste spécialisée dans les intolérances alimentaires. Longtemps, le lait de soja a été la seule alternative proposée, son apparition sur les marchés occidentaux remontant aux décennies 70 et 80, lorsque la sensibilisation croissante à l’intolérance au lactose a fait grossir la demande. On a le choix désormais entre un grand nombre de laits végétaux, aux céréales (avoine, riz, épeautre, orge…), oléagineux (amande, noisette, riz, noix de cajou…), légumineuses (pois, lupin) ou fruit, comme la noix de coco, chacun ayant ses qualités et ses apports spécifiques. « Le lait de soja est très protéiné ; d’un point de vue nutritionnel, c’est la meilleure alternative au lait de vache », annonce Valérie Espinasse. Un avis partagé par une équipe de chercheurs de l’université McGill à Montréal qui a étudié la composition et la valeur nutritionnelle des quatre boissons végétales les plus consommées au monde (soja, amande, riz et coco). Pour l’apport en calcium, ils conseillent le lait d’amande, qui a aussi l’avantage d’être peu calorique et de contenir une bonne dose d’oméga 3, des acides gras essentiels. Les laits de céréale comme le riz sont naturellement plus sucrés et sont riches en glucides, très digestes ; leur apport en protéines est cependant très pauvre. « Quel que soit le lait choisi, je conseille toujours d’opter pour une référence bio et sans sucre ajouté », glisse la spécialiste.

Le tout végétal, pas déconseillé

Certains se tournent vers le végétal pour des raisons de santé – intolérance au lactose ou allergie à la caséine, protéine présente dans le lait animal –, d’autres le font simplement par goût ou par conviction écologique. D’après une étude publiée par l’université d’Oxford en 2018, la production de lait végétal génère en moyenne deux à trois fois moins de gaz à effet de serre et nécessite moins de terres agricoles et moins d’eau que celle du lait d’origine animale. Reste que ces données varient fortement en fonction du lait végétal étudié et du mode d’élevage des animaux… Par ailleurs, se pose aussi la question de la provenance des ingrédients, la production locale étant impossible, par exemple, pour le lait de coco et très compliquée pour le lait d’amande : la Californie concentre 80 % de la production mondiale d’amandes, générant des problèmes environnementaux liés à l’utilisation de pesticides et la consommation d’eau. Cela dit, quelle que soit la raison poussant à se tourner vers le lait végétal, sa consommation exclusive n’est pas déconseillée d’un point de vue nutritionnel, comme l’explique Valérie Espinasse : « Le lait de vache est l’un des aliments les plus complets, mais à partir du moment où l’on a une alimentation diversifiée, il n’y a aucun problème à le remplacer totalement par le lait végétal, car on trouvera les éléments dont notre corps a besoin dans d’autres aliments. »

Les multinationales investissent

Comme les autres alternatives à des produits d’origine animale, le lait végétal se heurte à un problème de vocabulaire. Depuis un arrêt rendu par la Cour de justice de l’Union européenne en 2017, « la dénomination “lait” est réservée exclusivement au produit de la sécrétion mammaire normale ». Les laits végétaux sont donc commercialisés sous l’appellation de « boisson végétale ». Ceux à l’amande et à la coco, qui font partie d’une liste autorisée depuis 2010, peuvent conserver le terme de « lait ». Ces embûches légales n’empêchent pas le secteur de se développer. Alors qu’il y a encore quelques années, le lait végétal se trouvait uniquement dans les magasins bio, il est aujourd’hui dans les rayons de tous les supermarchés. À côté des marques traditionnelles telles que Bjorg, Alpro ou Bonneterre, des géants de l’agroalimentaire investissent le marché ; à l’image de Nestlé, qui a lancé mi-mai Wunda, une nouvelle marque de boissons végétales à base de pois jaunes. La success-story ne semble pas près de s’arrêter.

© ROXILLER_GETTYIMAGES

Sourcegourmand.viepratique.fr

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

TOP cette semiane

Top 10 des trucs à savoir sur le Bhoutan, le seul pays qui a un bilan carbone négatif

Coincé entre l’Inde et la Chine, via le Tibet, encaissé dans la chaîne de l’Himalaya, le Bhoutan est un pays préservé des plus étonnants....

Enfin une Liste de Courses Facile à Imprimer Avant d'Aller au Supermarché.

Vous avez besoin d'une liste facile à imprimer pour aller faire vos courses ? Vous avez tapé à la bonne porte 🙂 Notre liste de courses...

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Top 12 des trucs normaux dans les années 90 qui paraissent étranges aujourd’hui

Avec du recul, on se rend compte que les années 90 étaient vraiment cheloues. On avait des modes bizarres dans les années 90 et...

5 Exercices Faciles Pour Avoir des Fesses, Abdos et Cuisses En Béton.

L'été est là... Et vous avez envie d'avoir un corps bien musclé ? Avec un ventre plat et des fesses bien rebondies et cuisses fines...

Top 12 des marques qui résument le mieux les années 90, le bonheur et le bon goût

Tu veux t’habiller et vivre dans les années 90 ? Voici quelques marques de qualité qui nous ont… marquées. Mort de rire. Obligé parmi...

More Recipes Like This