Les Glup's de Esso par Nath-Didile

0
84

Au début des années 70, quand on allait se ravitailler en essence dans les stations Esso, on pouvait repartir avec un Glup’s en cadeau, une mignonne petite figurine en caoutchouc.
La marque de carburant a proposé plusieurs collections de personnages, notamment Disney, et de jolis décors en carton pour les présenter.

 

« Glup’sez les Glup’s »

Les Glup’s étaient offerts pour un plein d’essence de 20 litres, l’achat d’un bidon d’huile de moteur ou tout achat correspondant à 20 francs dans la boutique Esso Shop.

Les figurines mesuraient environ 3 cm de hauteur et étaient emballées dans de petits sachets en plastique opaques. Elles étaient monochromes et déclinées en plusieurs coloris. Certaines comportaient cependant quelques détails peints sur la face avant du personnage (oreilles, yeux, habits… ). La mention « Esso » était indiquée au dos.

Les Glup’s étaient mous et souples, fabriqué dans une sorte de gomme/caoutchouc/latex. Je pense qu’on a été nombreux à essayer de s’en servir comme gomme !
On pouvait les triturer, les aplatir, les malmener, ils reprenaient leur forme initiale, 
ce qui faisait la grande joie des enfants et de quoi leur donner envie d’encourager leurs parents à retourner chez Esso. 

Aujourd’hui on peut retrouver des Glup’s dans les fonds de tiroirs chez nos parents ou au hasard des balades en vide-greniers, mais attention, ils ne se conservent pas forcément très bien. Ils ont tendance à coller entre eux si on en met plusieurs ensemble dans un endroit chaud et surtout si on les range avec d’autres objets en plastique. Il ne faut pas les mettre en sachet plastique non plus. Idéalement, il faut les mettre dans des mouchoirs en papier, de l’essuie-tout ou du tissu, et il faut même éventuellement les talquer pour les conserver en bon état.

                                               

Glup’sville

La première série de figurines date de 1970 et 1971 et était composée de 31 animaux amusants.
Ci-dessous les deux publicités magazines annonçant l’opération.

Voici les 31 personnages de Glup’sville :
Monsieur le Maire, Le Père Heni (marchand de légumes), Commissaire Pélican, Madame Marée basse, Monsieur Marée basse (les poisonniers), Dame Chante-faux, Monsieur Balourd, Seigneur Lion, Madame Can-can, Lambin, Maitre Hibou (le veilleur de nuit), Le Père Lourdeau, Dame Lapine, Madame Dino’Ho’Zores, Monsieur Dino’Ho’Zores, Les 6 frères Clownistes, Jojo le malin, Monsieur Souris (le photographe), Madame Guenon, Monsieur Phoque, Madame la Chefesse, Clodo, Sieur Lapin, Tire Bouchon, Monsieur Grande Trompe, Le vieux Père Grand-nez.
(visuel issu de l’excellent site « https://www.mokarex.fr/ », spécialisé dans les figurines publicitaires.)

On pouvait obtenir gratuitement le village à monter en carton. Un village miniature avec une mairie, un café, un garage, des magasins… Chaque Glup’s y a sa place et ils peuvent même rentrer dans les maisons.
(Collections Paul Savoy, visuel iissus de https://collectall.forumactif.com/)

Voici le village non monté comme il était offert par Esso : 4 grandes feuilles cartonnées prédécoupées à assembler (sans colle). Taille de chaque grande planche : 40 x 50 cm de largeur.

Au dos du carton, on retrouve tous les personnages, avec leur nom et une petite description pour chacun. 

Avec chaque décor un Glups était offert ainsi qu’un autocollant publicitaire (ci-dessous).

Certains de ces personnages ont aussi été offerts par la marque Huilor (distribuée depuis par Lesieur). Ils étaient accrochés au goulot de la bouteille dans un petit sachet (la marque Huilor est signalée au dos de la figurine).

J’ai trouvé l’info selon laquelle la société Brabo (situés à Anvers, Belgique) était le fabricant de ces figurines. Elles étaient vendues en vrac, et sans inscription, dans des boites contenant 48 pièces.

 

 

Walt Disney

En 1971, Esso offrait des Glup’s du monde merveilleux de Walt Disney. 

Il y avait  16 petits personnages emballés dans un petit sachet bleu : Daisy, Donald, Picsou, Riri, Mickey, Minnie, Pluto, Dingo, Nouf-Nouf (Nif-Nif), Naf-Naf, Peter Pan, Clochette, Pinocchio, Jac (souris Cendrillon), Dumbo, Bambi.

Ils n’existaient qu’en 4 couleurs différentes : rouge, orange, rose et jaune.
(visuel issu du site https://www.mokarex.fr/)

Ci-dessous les deux publicités magazines annonçant l’opération.

Un nouveau diorama en carton (34 x 33 cm) était offert pour accueillir les 16 figurines, avec un mini garage Esso et une statue au centre (difficile de déterminer si elle représente quelqu’un de connu. L’écriture est illisible sur le socle).
Le village n’a aucun rapport avec l’univers Disney. 

Voici le village non monté en 3 planches cartonnées.

Au dos du carton, on retrouve tous les personnages.

Avec chaque décor un Glups était offert ainsi qu’un autocollant publicitaire.

L‘opération était annoncée dans les stations avec de grandes pancartes et banderoles. Mon ami Jo Björnulf a la chance d’en posséder quelques-unes dans ses fabuleuses collections Disney, les voici ci-dessous.  

Plaque (60.5 x 40.5 cm)

Grande banderole (253 x 54 cm).

Bannière (154 x 68,5 cm) 

Ci-dessous une photo insolite de Keith Richards (guitariste des Rolling Stones) faisant le plein de sa Jaguar Type E dans une station Esso à Villefranche-sur-Mer en 1971 (photo Dominique Tarlé). On peut y voir les pompes à essence habillées avec les personnages Disney.

Blanche neige

Cette même année 1971, Esso proposait de compléter la collection Disney et d’agrandir le village avec la série Blanche-Neige et les 7 nains. On pouvait néanmoins toujours obtenir les anciens personnages Disney  dans les stations.

 Voici la grande banderole (260 x 70 cm, collections Jo Björnulf) annonçant l’opération.

La nouvelle collection comportait 8 personnages de couleurs rouge, orange, rose et jaune : Blanche-Neige, Prof, Atchoum, Dormeur, Joyeux, Simplet, Timide et Grincheux. Ils étaient emballés dans des petits sachets rouges.

Les publicités magazine de juin 1971.

Celle-ci est en triptyque, il fallait tourner la première page pour tomber sur la double-page suivante.

 

Cette fois, c’était un petit hameau à monter en carton qui était offert pour accueillir les 8 figurines, avec une petite chaumière et un moulin. Il complétait le grand village précédemment offert avec les Glup’s Disney.

 
Voici la planche du hameau.

Le verso de la planche.

Les Aristochats

Les Aristochats sont la dernière série de Glup’s offerts par Esso en novembre 1971 (avant même la sortie du film en France le 8 décembre 1971) et début 1972, toujours selon les mêmes modalités : un plein d’essence de 20 litres, l’achat d’un bidon d’huile de moteur ou tout achat correspondant à 20 francs dans la boutique Esso Shop.
Les stations étaient aussi décorées aux couleurs du film de Walt Disney.

Ci-dessous la grande banderole (260 x 70 cm, collections Jo Björnulf).

La collection était constituée de 15 figurines, emballés dans des petits sachets blancs : Madame Adelaïde, Duchesse, O’Malley, Marie, Berlioz, Toulouse, Roquefort (la souris), Edgar (le majordome), Hit Cat, Peppo et Scat cat (les trois chats musiciens), Napoléon et Lafayette (les deux chiens), Amélie et Amélia (les deux oies). 
On pouvait les trouver plusieurs couleurs différentes (comme la toute première série de Glup’s).

Les publicités magazine de novembre 1971 .

Cette fois le diorama est un grenier, le repaire de Scat Cat et son groupe de chats musiciens, amis de O’Malley.

Sourcelescopainsd-abord.over-blog.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here