La source de cet article se trouve sur ce site

« Je suis très fier. Je suis également très heureux d’avoir terminé l’école. » Ces mots, ce sont ceux d’un jeune diplômé du secondaire, seulement âgé de 8 ans. Laurent Simons, né à Ostende, en Belgique, a l’âge d’être en CE2, mais il vient de passer l’équivalent du bac, raconte la RTBF. Pour cet exploit, il a suivi des cours particuliers pendant seulement un an et demi. Auparavant, il s’ennuyait en classe. « Parfois, les élèves mettaient trop de temps à répondre, alors je répondais à leur place », a-t-il expliqué à la RTBF, lors de sa première conférence de presse.

Laurent Simons a un QI de 145. En Belgique, 2,5 % de la population est considérée comme à haut potentiel avec un QI de 130 ou plus ; la proportion est sensiblement la même en France. Une particularité que ses parents ont remarquée très vite, alors que Laurent était encore tout petit. « Pour lui, c’était difficile de jouer avec les autres. Il regardait comment cela se passait. Il faisait les choses différemment. Il ne savait pas quoi faire des jouets », explique son père à la RTBF.

Chirurgien ou astronaute

Aujourd’hui, l’enfant aime particulièrement les mathématiques : « C’est très vaste. Il y a la statistique, la géométrie, l’algèbre… », confie-t-il. Pour la rentrée prochaine, et ses études supérieures, il n’a pas encore fait son choix. La RTBF explique qu’il hésite encore entre travailler avec des ordinateurs, devenir chirurgien ou astronaute. En attendant, Laurent Simons va retrouver les habitudes de son âge et profiter de deux mois de vacances d’été bien mérités.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here