La rentrée des classes par Nath-Didile

0
77

La première rentrée des classes, en tout cas celle dont on se souvient vraiment, c’est celle du CP. Le matin, après une nuit souvent perturbée, on arrivait à l’école avec appréhension, en cherchant des yeux des visages connus dans la cour, histoire de se rassurer un peu. On oscillait entre excitations et inquiétudes, rires et larmes.
Il faut dire que c’était un grand tournant dans notre scolarité : dorénavant on allait avoir des devoirs, on allait être noté, on allait jongler avec des cahiers différents pour chaque matière, il allait falloir rester concentré tout le temps, sans aucun temps de jeu en classe. Bref de sacrés changements dans notre quotidien. Alors forcément cette rentrée à « l’école des grands » était un jour particulièrement marquant de notre enfance. 

Voici un port folio d’images de rentrées à l’école primaire dans les années 70-80.
On pourrait voir pratiquement les mêmes aujourd’hui, à quelques différences près. Les temps changent, les modes aussi, mais les émotions restent.

Cartable et fournitures

Armées de la liste des fournitures livrée par les maîtres et maîtresses, les parents s’attelaient à trouver tout ce qu’il fallait pour bien démarrer l’année scolaire : cartables, trousses, cahiers, cahiers de texte, stylos et crayons en tout genre, gommes, taille-crayons etc… Et la lutte avait souvent lieu entre l’envie des articles à la mode et la profondeur du porte-monnaie !
Pour moi la rentrée et l’achat des fournitures, c’était forcément un plein d’émotions olfactives : odeurs de craie, de cahiers neuf et de crayons en bois.

J’ai consacré un très grand dossier à toutes les fournitures scolaires, cliquez sur la photo ci-dessous pour aller le découvrir :

Et puis qui dit rentrée, dit aussi couverture des livres, la corvée pour les parents ! 

La mode de la rentrée

Qui dit nouvelle année scolaire, dit aussi nouvelles tendances mode, et bien souvent achats de nouveaux vêtements car on grandissait pas mal entre deux années scolaires.

 « Avec le sourire », c’est vite dit, surtout affublés de cagoules ! 
Un sujet complet sur les « horreurs » qu’on a dû porter quand on était enfant, notamment la cagoule,
ICI.

Dans les années 70, le tablier était encore de rigueur. J’en ai porté jusqu’en CE2 (7-8 ans, autour de 1978). 

La rentrée en mode 70’s ou 80’s, version classe BCBG ou cool décontracté. 

Et bien sûr, les mamans et les mamies s’en donnaient à cœur joie à la rentrée pour tricoter de jolis chandails à leurs enfants et petits-enfants grâce aux patrons Phildar et Pingouin.

Sourcelescopainsd-abord.over-blog.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here