Ettore Bugatti : la montre du « patron » sous le marteau

Best of the BEST!

Coronavirus : 15 Astuces Pour Faire Ses Courses SANS Risque.

Avec le confinement, le seul moment risqué, c'est le moment où on va faire les courses ! C'est le seul moment où on est en...

6 Astuces Efficaces Pour Se Débarrasser Des MOUCHES Dans le Poulailler.

J'adore mes poules. Et en avoir à la maison est une vraie richesse. Par contre, en été, c'est loin d'être de tout repos ! Pourquoi ?...

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Vinaigre Blanc, Vinaigre d'Alcool, Vinaigre Ménager : Quelle Est La Différence ?

Ah, le vinaigre blanc… La liste de ses utilisations miracle n’en finit pas ! Un produit magique qui peut nettoyer, détartrer, détacher, désinfecter, désodoriser… Et en...

[TOPITRUC] Un masque de protection avec ta question préférée

Combien ?    à partir de 11.95 € Chez qui ?   Redbubble Il m'en faut (au moins) un ! Pourquoi c'est top ? Parce qu'un cadeau...
- Advertisement -

« La provenance, ça fait tout », lance Alexandre Léger, spécialiste en horlogerie pour la vente à venir aux côtés de Jean-Christophe Guyon, expert indépendant de VWS, un site spécialisé dans les montres vintage. En effet, dans les montres et désormais dans tous les secteurs du marché de l’art, un objet d’origine prestigieuse déchaîne bien souvent les passions à la tombée du marteau. « C’est ce que recherchent les collectionneurs. C’est le critère clé », appuie Alexandre Léger qui présentera le samedi 17 avril prochain, sous le marteau du commissaire-priseur Stanislas Machoïr, la montre personnelle d’Ettore Bugatti, fondateur de la marque au fer à cheval. « Une pièce unique au monde, aussi rare que la Bugatti Royale du patron, le célèbre Coupé Napoléon aujourd’hui conservé à la Cité de l’automobile de Mulhouse », enchérit l’expert. Elle est estimée entre 80 000 et 120 000 euros.

À LIRE AUSSIEt si on offrait une Bugatti au petit ?

Une montre commandée et pensée par Ettore Bugatti

Dès la fin des années 1920, le constructeur automobile fait appel aux manufactures horlogères. Tout d’abord Breguet, avec qui Ettore Bugatti réfléchit à la conception de chronographes dotés de la fonction tachymètre, à placer dans un compteur au centre du volant de ses supercars de l’époque. Il se tourne ensuite vers la marque suisse Mido, fondée en 1918 par Georges Schaeren, qui découvre un marché florissant dans le secteur automobile en produisant des pièces pour Excelsior, Hispano-Suiza, Fiat, Ford, Buick ou encore Bugatti. « Dans les années 1930, Ettore Bugatti pense à un modèle et commande à Mido une dizaine de montres mécanique à remontage manuel », poursuit Alexandre Léger.

À LIRE AUSSILa Mercedes GLA élue « plus belle voiture de l’année »

Celles-ci étaient réservées à ses proches et Ettore Bugatti les offrait à sa famille, à ses meilleurs pilotes et à ses mécaniciens. Frappées du logo Bugatti, toutes présentaient la forme en fer à cheval des calandres de la marque et un bracelet en cuir. « Toutes, sauf une », souligne le spécialiste. L’exemplaire qui sera prochainement mis aux enchères est, en effet, le seul modèle « calandre » conçu avec un bracelet à maille milanaise en or jaune intégré au boîtier. « C’est la montre du patron, ça ne fait aucun doute », affirme Alexandre Léger, qui précise par ailleurs que l’actuel propriétaire de l’objet a déniché la perle rare auprès d’un membre de la famille Bugatti. De plus, Michel Bugatti, le fils du constructeur, a authentifié le garde-temps, confirmant ainsi la bonne provenance de l’objet mis à l’encan. 

À LIRE AUSSIMadame Tallien, la révolutionnaire qui lisait l’heure avec tact

Outre les montres, la vacation proposera aux enchères de nombreux véhicules de collection. À noter, en parallèle de la montre, une Bugatti 49 Cabriolet de 1930, un modèle qui suit la Bugatti 44, l’un des plus produits de la marque. Elle est la dernière de la lignée à huit cylindres, entamée avec la type 30. La type 49 fut produite à seulement 470 exemplaires jusqu’en 1934. Elle est réputée être l’une des meilleures réalisations d’Ettore Bugatti et a connu un grand succès commercial après sa présentation au Salon de Paris, en octobre 1930. Le véhicule présenté en vente a été acquis il y a plus de 20 ans par un collectionneur du Tarn et présente une élégante carrosserie réalisée par Gangloff, dans un très bel état de conservation. Son estimation ? Sur demande…

Sourcelepoint.fr

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

TOP cette semiane

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Voici la recette du poulet basquaise, riz cuisiné et crème de chorizo, du chef Cyril Lignac.

0 partages Gourmand Magazine 13 avril 2021 Imprimer la recette Une recette qui va vous mettre l’eau à la bouche et c’est normal. Facile, rapide,...

Top 15 des trucs que l’on remarque uniquement quand c’est mal fait

Chaque chose à sa place et une place pour chaque chose. C’est sûr que c’est mieux quand tout marche bien comme il faut mais...

Plus Besoin d'Acheter d'Ail ! Voici Comment En Faire Pousser un Stock Infini à la Maison.

L'ail est probablement l'un des aliments qui a le plus de bienfaits.Si vous ne me croyez, je vous conseille de jeter un oeil sur...

Top 15 des photos de chats les plus chelous et cons de la création

On a plein de croyances sur les chats : on pense qu’ils retombent toujours sur leurs pattes (c’est faux), qu’ils nous aiment plus que...

Top 35 des tweets les plus drôles sur la gifle de Macron, ils claquent ces tweets !

C’est un peu impossible d’avoir loupé la news, mais oui, notre cher Manu s’est fait gifler par un mec qui n’a pas l’air des...

More Recipes Like This