La source de cet article se trouve sur ce site

SOS de Britanniques en détresse. Plusieurs personnes ont projeté un immense « SOS » aux couleurs du drapeau de l’Union européenne, bleu et jaune, sur les falaises de Douvres mercredi 3 avril. Comme le rapporte le Huffington Post, ces Britanniques tentaient de convaincre l’Union européenne d’accorder une nouvelle date butoir au Royaume-Uni pour le Brexit, pour l’instant fixée au 12 avril prochain.

Lire aussi L’Angleterre et la France unies pour le meilleur ou pour le pire

Pour réaliser leur œuvre, ces « pro-remain », qui sont donc favorables au maintien du Royaume-Uni au sein de l’Union européenne, ont utilisé un projecteur géant installé à quelques mètres de la falaise. Les images ont ensuite été partagées sur les réseaux sociaux où elles ont servi à interpeller les différents dirigeants européens. « Chers Emmanuel Macron et Angela Merkel, les opportunistes d’extrême droite réclament un Brexit dur alors que la majorité des Britanniques souhaite rester dans l’UE. Le peuple devrait pouvoir décider de son avenir. Accordez-nous un délai SVP », a par exemple écrit un internaute sur Twitter. Guy Verhofstadt, référent sur la question du Brexit au sein du Parlement européen, a partagé la photo, précisant que « c’est quelque chose de voir les falaises blanches de Douvres devenir bleues ». « Mais l’Union européenne est bien plus qu’une bouée de sauvetage. C’est notre rocher sur lequel on doit construire notre futur, surtout dans des périodes agitées », a-t-il ajouté.

Comme le rappelle Paris Normandie, ce n’est pas le premier signal d’alerte envoyé par des Britanniques. Samedi 30 mars, des centaines de personnes se sont retrouvées à Saltdean, en face de Dieppe, pour lancer eux aussi un appel à l’aide. Ils ont créé un SOS en morse, composé de trois points, trois traits et trois points, grâce aux reflets du soleil sur des miroirs de différentes tailles. Un appel qui n’a pas vraiment été entendu par la France ni par l’Union européenne alors que de nombreux Britanniques font part de leur désarroi à mesure qu’arrive la prochaine échéance pour le Brexit.

Les députés britanniques ont voté mercredi 3 avril une proposition de loi pour un report du Brexit au-delà du 12 avril s’ils ne parviennent pas à trouver un accord sur la manière dont le pays doit quitter l’Union européenne. Un report du Brexit après le 22 mai impliquerait une participation du Royaume-Uni aux élections européennes, ce que veut à tout prix éviter le gouvernement de Theresa May.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here