Délit d’initié #2 – Faut-il (encore) investir dans un Daytona de Rolex ?

Best of the BEST!

Coronavirus : 15 Astuces Pour Faire Ses Courses SANS Risque.

Avec le confinement, le seul moment risqué, c'est le moment où on va faire les courses ! C'est le seul moment où on est en...

6 Astuces Efficaces Pour Se Débarrasser Des MOUCHES Dans le Poulailler.

J'adore mes poules. Et en avoir à la maison est une vraie richesse. Par contre, en été, c'est loin d'être de tout repos ! Pourquoi ?...

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Vinaigre Blanc, Vinaigre d'Alcool, Vinaigre Ménager : Quelle Est La Différence ?

Ah, le vinaigre blanc… La liste de ses utilisations miracle n’en finit pas ! Un produit magique qui peut nettoyer, détartrer, détacher, désinfecter, désodoriser… Et en...

[TOPITRUC] Un masque de protection avec ta question préférée

Combien ?    à partir de 11.95 € Chez qui ?   Redbubble Il m'en faut (au moins) un ! Pourquoi c'est top ? Parce qu'un cadeau...
- Advertisement -

Dans la famille Rolex, il y a la discrète (la Datejust), la voyageuse (la GMT), la plongeuse (la Submariner), la valeur sûre (la Datejust), la sous-cotée (la Cellini) et la star : l’endurante et ultraspéculative Daytona. Une montre mythique, une légende horlogère à l’échelle de la planète. Au point qu’on l’appelle souvent par son surnom et qu’on l’associe aux (nombreux) héros qui l’ont portée, à commencer par Paul Newman et Jean-Paul Belmondo. Érigée en totem du bling décomplexé dans les années 2000, cette montre, qui doit son nom au Daytona International Speedway, équivalent américain des 24 Heures du Mans, cristallise les passions depuis son apparition en 1963. Une aubaine pour les détenteurs du chronographe dont la cote enfle à vue d’œil. Mais jusqu’à quand ? Clotilde Rafine-Ricard, responsable du département horlogerie de Collector Square, la plateforme de revente d’objets de luxe fondée par Nicolas Orlowski, PDG du groupe Artcurial, répond.

Le Point Montres : Pourquoi dit-on que l’Oyster Cosmograph Daytona est l’une des montres les plus spéculatives du marché ?

Clotilde Rafine-Ricard : Le Daytona est l’une des montres les plus « compliquées » de la maison Rolex. Que ce soit en référence mécanique ou automatique, le Daytona véhicule une image positive de luxe, de performance sportive, et a été rendu glamour par Paul Newman en 1969 dans le film Virage, puis par Jean-Paul Belmondo dans le film Peur sur la ville dans les années 1970, ce qui a contribué à accroître sa notoriété et sa cote de façon assez spectaculaire.

À quoi le reconnaît-on et quelles sont ses fonctionnalités ?

Il s’agit d’un chronographe, principale complication horlogère des amateurs de sport, de vitesse. Le chronographe permet de calculer un intervalle de temps, on le reconnaît grâce à ses compteurs qui habillent le cadran et permettent de totaliser les minutes et heures parcourues. Le boîtier « Oyster » du Daytona le rend également étanche grâce au fond et à la couronne vissés. Quant aux poussoirs, pour la plupart des références (excepté 6239, 6262, 6264) de la grande famille des Daytona, ils sont vissés. Ces éléments techniques et très reconnaissables sont une particularité propre aux Daytona et assurent une étanchéité contre l’eau, mais aussi contre la poussière. Le Daytona est également reconnaissable à ses trois compteurs et à sa lunette fixe graduée.

À LIRE AUSSIDélit d’initié #1 – Faut-il investir dans une J12 ?

Ce modèle jouit d’un statut à nul autre pareil parmi les chronographes de sport et continue de transcender les époques. Comment expliquer la pérennité de sa cote de popularité ?

Au-delà de la place indétrônable qu’occupe la maison Rolex dans le cœur des amateurs d’horlogerie, la complication chronographe suscite, dès sa création, un fort engouement auprès des collectionneurs de montres sportives, amateurs de grande vitesse et de sensations fortes. Le Daytona est un véritable outil de performance et de précision. Chaque référence de Daytona est considérée comme ayant été la plus solide de sa génération. Son association à l’univers de la course automobile (plus démocratisée que le monde de l’aviation et ses chronographes de pilote, par exemple) et aux personnalités telles que Paul Newman, Jean-Paul Belmondo ou, plus récemment, Daniel Craig, Roger Federer en fait un objet de désir et une icône.

Hautement symbolique, l’image du Daytona a beaucoup évolué. Associé à la capitale mondiale de la vitesse et au Hollywood viril et cool de Paul Newman, il s’est mué en totem du bling dans les années 2000, à la suite de la fameuse petite phrase de Jacques Séguéla (interrogé en 2009 à propos du côté bling-bling de Nicolas Sarkozy qui porte une Daytona, ce dernier déclare : « Si, à 50 ans, on n’a pas une Rolex, on a raté sa vie ! », NDLR). Comment est-il perçu aujourd’hui ?

Le Daytona reste considéré comme l’une des Rolex professionnelles les plus désirables par les amateurs de montres et, bien entendu, par les amateurs de la maison Rolex. Néanmoins, ses différentes versions (tout or jaune, or et acier ou or blanc ou tout acier) s’adresseront à des profils d’amateurs assez variés (genre, origine, âge, nationalité). Certaines références rarissimes sont convoitées par de véritables collectionneurs, comme la référence 6239 qui est la première référence portant le nom de Daytona.

À LIRE AUSSI50 nuances de Datejust

Parmi toutes les déclinaisons, quelles sont les références les plus recherchées ?

Les références les plus recherchées sont les premières 6239, 6240, 6241, 6262, 6263, 6264, 6265, dotées d’un mouvement Valjoux mécanique ; leur cote s’emballe dès lors qu’elles ont un cadran « Paul Newman » – qui a la particularité, outre sa production en petite quantité, d’avoir de petits index carrés dans les compteurs en référence au drapeau à carreaux des courses automobiles. Ensuite viennent les références 16520 dotées du célèbre calibre El Primero modifié par Rolex, avec parfois des patines particulières et recherchées, comme les Patrizzi – caractérisées par la patine des compteurs pouvant prendre des couleurs de sable à bordeaux chocolat. Plus récemment, les références telles que la 116520 connaissent un réel engouement, et ce, depuis plusieurs années. Cette dernière peut atteindre des valeurs considérables lorsque son cadran présente, par exemple, une patine crème (référence dite « panna ») ou encore un petit décroché des trois dernières lettres du « cosmograph » sur le cadran (référence surnommée « aph »). Le Daytona traverse les âges avec splendeur et continue de séduire avec toujours plus d’engouement sur sa dernière référence 116500LN (avec lunette noire en céramique) très demandée et difficile à trouver sur le marché.

À LIRE AUSSIQuelles sont les cinq Rolex les plus cotées ?

Malgré leur moindre valeur intrinsèque, les modèles en acier seraient plus cotés…

Effectivement, la cote des Daytona en acier augmente plus vite que les modèles en métaux précieux. Ce phénomène s’explique par l’historique de la production du Daytona qui a d’abord été produit en acier, puis en métaux précieux au regard du succès du modèle. Bien qu’initialement le Daytona en acier ait été moins coûteux, aujourd’hui, sa cote concurrence celle des modèles en or, puisque plus ancien et donc plus rare. Chez Rolex, l’acier est un véritable matériau noble et l’exceptionnelle qualité de l’acier employé reflète à merveille le niveau d’excellence de la maison. Ainsi, le 904I est un acier inoxydable, de couleur très blanche, qui « accroche » la lumière et la renvoie à la perfection en fonction des polissages satinés ou miroirs.

Autre particularité, les modèles équipés d’un calibre El Primero Zenith seraient particulièrement valorisés…

De 1988 à 2000, Rolex change l’esthétique de son célèbre chronographe et souhaite proposer, quelques années après ses principaux concurrents (Zenith El Primero et Calibre 11), un chronographe équipé d’un mouvement mécanique à remontage automatique. Les références 16500 se reconnaissent par le fait que la petite trotteuse se situe à 9 heures sur le cadran, positionnement caractéristique du célèbre calibre El Primero de la maison Zenith.

Quid des modèles dits « pré-Daytona » ?

C’est en 1962 que Rolex sort son chronographe sous la référence 6238, dite « pré-Daytona », équipé d’un mouvement mécanique manuel Valjoux 72. Il dispose d’une esthétique légèrement différente de celle du Daytona mécanique. Son boîtier est un boîtier Oyster avec fond et couronne vissés, ses poussoirs sont lisses, son cadran à trois compteurs est uni-ton. À la différence du Daytona, il ne dispose pas de lunette graduée. Il sera produit uniquement en acier. Le pré-Daytona reste un garde-temps extrêmement rare en raison de sa petite production et s’adresse à des collectionneurs avertis dans leur goût pour les pièces très atypiques et singulières.

Croyez-vous qu’elles disposent (encore) d’une marge de progression et sur quelles références conseillez-vous d’investir pour faire une « bonne affaire » ?

Si elle a pu parfois se stabiliser, la cote du Daytona n’a jamais baissé. Il est donc fort probable que la marge de progression de sa cote reste forte en fonction de la rareté des pièces. La désirabilité ne souffrira jamais, d’autant plus que Rolex continuera de produire de nouvelles références. S’offrir une référence de cette prestigieuse collection est à la fois un plaisir et un placement sûr, et le choix dépendra du budget. Les références 16520 (mouvement Zénith) constituent un excellent investissement du fait de leur rareté et de leur patine qui leur confèrent toute leur singularité. Les références 116520 (mouvement Rolex) ont également une cote élevée et croissante dès lors que l’état est bon et qu’elles sont accompagnées de leur écrin et de leurs papiers d’origine.

Sourcelepoint.fr

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

TOP cette semiane

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Essai – Lexus LC 500 Cabriolet, California Dream

Non, Lexus ne fait pas que des autos hybrides – et maintenant électriques. La marque japonaise prétend défendre pour encore longtemps le plaisir de...

Loft Story

Il y a 20 ans, « Loft Story », débarquait sur M6 et devenait un véritable phénomène de société ! Qui se souvient de...

Top 10 des photos traumatisantes pour ceux qui souffrent de trypophobie, la peur des trous

Malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise...

Voici la recette du poulet basquaise, riz cuisiné et crème de chorizo, du chef Cyril Lignac.

0 partages Gourmand Magazine 13 avril 2021 Imprimer la recette Une recette qui va vous mettre l’eau à la bouche et c’est normal. Facile, rapide,...

Top 8 des illustrations sur les clients relous quand t’es vendeur (allez courage…)

Le client est roi, le client est roi… Le client est surtout souvent un con qui se prend pour un roi et traite le...

More Recipes Like This