La source de cet article se trouve sur ce site

Et si le secret pour être plus performant au travail était de moins travailler ?

C’est en tout en cas ce qu’affirme une étude publiée dans la revue du Melbourne Institute Working Paper Series.

Réalisée par des chercheurs de l’université de Keio au Japon et de l’université de Melbourne, elle a porté sur la productivité de 6 500 travailleurs, hommes et femmes.

Cette étude a notamment analysé comment les capacités intellectuelles des travailleurs étaient influencées par le rythme de travail.

Et le résultat est tout à fait surprenant. Regardez :

25 à 30 heures de travail max par semaine

Selon ces chercheurs, travailler 25 à 30 heures par semaine serait le temps de travail optimal, notamment après 40 ans.

En effet, le cerveau des personnes de plus de 40 ans ne serait plus à même de supporter une longue semaine complète de travail.

Vous trouvez ça étrange ?

C’est vrai qu’il a été prouvé par ailleurs que le travail stimulait les fonctions cognitives, mais pas au-delà de 25 heures par semaine.

Rassurez-vous ! Cette étude est très sérieuse et les chercheurs sont convaincus que trop travailler nuit à la productivité.

Alors, travailler 25 heures, ça vous tente ?

Alors il n’y a plus qu’à en parler à votre boss ! Et à lui promettre une augmentation de la croissance, une explosion du chiffre d’affaires et des employés hyper motivés.

Bon… il va quand même falloir attendre d’avoir 40 ans, hein 😉

Car selon les chercheurs, il faut avoir plus de 40 ans pour que les résultats de cette étude se vérifient.

À partir de cet âge-là, les salariés sont plus performants s’ils ne travaillent que 3 jours par semaine, au lieu de 5.

Travailler moins pour être plus efficace

Les tests cognitifs portant sur la logique, le raisonnement, la mémoire et la perception des travailleurs de plus de 40 ans le prouvent.

Soumis à un effort prolongé, leurs performances augmentent jusqu’à 25 / 30 heures de travail puis diminuent brutalement au-delà.

C’est le cas chez presque toutes les personnes de plus de 40 ans : au-delà de 25 à 30 heures de travail, la fatigue et le stress prennent le dessus sur les performances.

Le cerveau est donc moins performant. Résultat : on n’est plus efficace à 100 %.

Pour vous donner un ordre d’idées, les performances des personnes de plus de 40 ans travaillant 55 heures sont équivalentes à celles des retraités ou des chômeurs.

« Le travail peut être une arme à double tranchant car il peut stimuler l’activité cérébrale, mais les longues journées de travail peuvent causer de la fatigue et du stress qui endommagent potentiellement les fonctions cognitives », précise au magazine Time le prof. McKenzie, qui a dirigé l’étude.

Pour les chercheurs, une question se pose : ne faudrait-il pas réfléchir à la façon dont on travaille plutôt que de vouloir travailler toujours plus longtemps et repousser sans cesse l’âge de départ à la retraite ?

Eh oui, travailler mieux plutôt que de travailler plus permettrait d’être plus productif au final.

Pour les personnes en milieu et fin de carrière professionnelle, l’idée est intéressante.

En effet, ces personnes se fatiguent peut-être plus rapidement que des personnes plus jeunes mais leurs connaissances et leurs compétences liées à leur longue expérience sont une grande richesse.

Un temps de travail adapté permettrait d’optimiser leur performance.

À votre tour…

Et vous, que pensez-vous de cette idée de ne pas travailler plus de 3 jours par semaine après 40 ans ? Êtes-vous pour ou contre ? Donnez-nous votre avis en commentaires. On a hâte de vous lire !

Vous aimez cette astuce ? Partagez-la avec vos amis sur Facebook.

À découvrir aussi :

21 Astuces Pour Rendre le Travail au Bureau Plus Supportable.

10 Astuces Simples et Efficaces Pour Éviter le Burn-Out au Travail.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here