La source de cet article se trouve sur ce site

Tout vient à point à qui sait attendre. Le château de Versailles, dans les Yvelines, va être livré d’un bloc de marbre rouge commandé… au XVIIe siècle, au moment de sa longue construction, rapporte Le Parisien. La pierre, qui pèse trois tonnes, a été retrouvée aux abords d’une carrière de Caunes, dans l’Aude, par ses exploitants. À l’époque, la commune fournissait en marbre rouge de nombreux châteaux et monuments à travers le pays. Comme le précise L’Indépendant, c’est en fouillant dans les archives départementales que des membres de l’association Marbres en Minervois ont découvert que cette commande de 1670 n’avait jamais été honorée, pour une raison inconnue.

Un voyage dans les conditions du XVIIe siècle

Un oubli qui ne doit pas le rester. Khalid Massoud, gérant de carrière et président de l’association, a confirmé au Parisien qu’il entendait bien « honorer la commande comme à l’époque », c’est-à-dire que le bloc de marbre voyagera dans les mêmes conditions qu’au XVIIe siècle. La pierre sera dans un premier temps acheminée vers le canal du Midi sur un chariot de bois tiré par des chevaux, avant d’être embarquée sur un radeau. Le périple s’annonce long, « de quatre à cinq saisons », estime Khalid Massoud. Le radeau, construit spécialement par une scierie de l’Aude, devrait être prêt d’ici le mois de juin.

Lire aussi Versailles : la saleté régnait-elle à la cour de France ?

Pour joindre l’utile à l’agréable, les exploitants de la carrière aimeraient offrir des animations autour du projet à chaque grande étape du voyage, de quoi rallonger quelque peu le délai de livraison. Mais 349 ans après sa commande, à quoi pourrait bien servir ce bloc de marbre ? Au XVIIe siècle, la pierre devait être utilisée pour créer une chapelle au sein du château, précise Le Parisien. Un projet abandonné mais le marbre devrait tout de même être taillé et obtenir enfin une place au sein du palais.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here