La source de cet article se trouve sur ce site

Les images de l’intervention du peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix portant secours à un randonneur blessé au genou ont été massivement partagées, tant elles sont impressionnantes. Le pilote de l’hélicoptère, un EC 145, s’est confié sur la manœuvre effectuée.

Mercredi 2 janvier, le peloton de gendarmerie de haute montagne de Chamonix est intervenu, au col d’Anterne (Haute-Savoie) pour porter secours à un randonneur blessé au genou. Les images de l’intervention, massivement partagées, sont impressionnantes. On peut notamment voir l’hélicoptère, un EC 145, collé à la montagne enneigée.

« Cela n’a rien d’extraordinaire »

Le lieutenant Jean-François Martin, pilote de la section aérienne de la gendarmerie, était aux commandes de l’hélicoptère. L’homme de 46 ans s’est confié à France Bleu : « Cette manœuvre s’appelle un appui patin. Cela n’a rien d’extraordinaire. On enseigne cette manœuvre à tous les pilotes qui passent la qualification montagne. (…) C’est juste très bien pour la gendarmerie, cela donne une belle image ».

« Quelle maîtrise ! »

Les clichés de l’intervention des secours ont été pris par Nicolas Derely, qui participait à la même randonnée que la victime. Il a posté sur Facebook les vidéos du sauvetage, qu’il « dédie au PGHM de Chamonix et à (ses) amis gendarmes ». Les images, devenues virales sur les sites internet spécialisés, ont suscité de vives réactions des internautes. Ainsi a-t-on pu lire : « Du grand art », « Quelle maîtrise ! » ou encore « sacré pilote ».

[embedded content]

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here