La source de cet article se trouve sur ce site

Nous avalons en moyenne 1kg d’aliments par jour. Ceux-ci renferment à peu près 80% d’eau, essentielle à l’hydratation de notre organisme. « Lorsqu’il fait très chaud, nous perdons entre 3 litres et 3,5 litres d’eau par jour. Il faut donc compenser en buvant suffisamment, c’est-à-dire entre 2 litres et 2 litres et demi, et en se nourrissant « judicieusement »« , explique le Dr Laurence Plumey, nutritionniste. Alors même si l’on n’a généralement pas faim lorsqu’il fait très chaud, ce n’est pas le moment de jeûner au risque de finir épuisée et déshydratée. Pour être certaine de consommer suffisamment d’eau, on mise sur les aliments les plus riches en eau : les fruits et légumes. Mais aussi d’autres que l’on attend moins, comme les yaourts et le fromage blanc !

Pendant la canicule, on se méfie des faux amis

A commencer par les sodas, riches en sucre et peu désaltérants. On y va aussi mollo sur les jus de fruits en se contentant d’un verre de pur jus d’orange par exemple qui vous apporte votre dose de vitamine C pour la journée. Attention également aux glaces. Si une à deux boules de sorbets ou de glace apportent relativement peu de calories (moins de 100 Kcal), il en va autrement des énormes esquimaux enrobés de chocolat qui peuvent monter jusqu’à 300 calories. Un dans la journée pourquoi pas, mais restons raisonnables sous peine de voir la balance s’affoler. Le tout est d’équilibrer ses apports quotidiens. Les plats en sauce et/ou gras peuvent également poser des problèmes à notre système digestif lorsque le thermomètre frôle des records. Difficiles à digérer, ils fatiguent l’organisme et perturbent le sommeil qui est déjà de piètre qualité à cause de la chaleur.

Merci au Dr Laurence Plumey, nutritionniste et auteur du grand livre de l’alimentation, éd. Eyrolles.

A lire également :

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here