Cages à poules, tape-culs, tourniquets et jeux de plein air par Nath-Didile

Best of the BEST!

Coronavirus : 15 Astuces Pour Faire Ses Courses SANS Risque.

Avec le confinement, le seul moment risqué, c'est le moment où on va faire les courses ! C'est le seul moment où on est en...

6 Astuces Efficaces Pour Se Débarrasser Des MOUCHES Dans le Poulailler.

J'adore mes poules. Et en avoir à la maison est une vraie richesse. Par contre, en été, c'est loin d'être de tout repos ! Pourquoi ?...

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Vinaigre Blanc, Vinaigre d'Alcool, Vinaigre Ménager : Quelle Est La Différence ?

Ah, le vinaigre blanc… La liste de ses utilisations miracle n’en finit pas ! Un produit magique qui peut nettoyer, détartrer, détacher, désinfecter, désodoriser… Et en...

[TOPITRUC] Un masque de protection avec ta question préférée

Combien ?    à partir de 11.95 € Chez qui ?   Redbubble Il m'en faut (au moins) un ! Pourquoi c'est top ? Parce qu'un cadeau...
- Advertisement -

Qu’est-ce qu’on était casse-cou quand on était petit ! Je ne sais pas vous mais moi j’adorais grimper dans la cage à poules de mon quartier. Ca reste de très beaux souvenirs d’enfance, même si avec le recul je me dis que c’était rudement dangereux.

On a tous connu ces structures en métal de plein air, très populaire dans les années 70-80. On appelait ça aussi cages à écureuils. On en trouvait dans certaines cours d’école et dans les jardins publics à côté des toboggans, tourniquets et tape-culs.

Ci-dessous aux abords d’un village.

Ici dans une cour d’école.

La plupart du temps, il y avait une tourelle supérieure au dessus du cube de tubes métalliques. Avec nos imaginations d’enfant, les cages à poules se transformaient en tanks, en bateaux de pirates ou en châteaux forts. 
On les escaladait le plus rapidement possible ou on y faisait le cochon pendu.

Les plus téméraires sautaient depuis le sommet (2 mètres de hauteur quand même !). Quand on est tout petit, on n’a pas vraiment peur du vide et bien souvent on est inconscient du danger.
Et étrangement nos parents laissaient faire. 

Et pourtant c’était très dangereux et nombre de gamins s’y sont fait de gros bobos à l’époque : bleus, bosses, foulures, mentons égratignés, dents cassées (de lait d’accord, mais quand même) ou plus grave encore, traumatismes crâniens, bras ou jambes cassées. Je crois même qu’il y a eu des accidents mortels…
C’était d’autant plus redoutable qu’au sol il y avait seulement de la terre ou du ciment et pas de revêtements amortissant à base de caoutchouc comme on en trouve sous les structures de jeux aujourd’hui.

Ci-dessous, un joli dessin de George Hughes (« Jungle Gym », 1959) qui illustre bien les casse-cous sur les cages à poules.

Les premières réglementations sur les aires de jeux pour enfants datent seulement de 1994 et 1996. C’est à partir de ces années-là que les cages à poules ont commencé à disparaître, d’abord dans les écoles puis dans les espaces publics, car elles ne répondaient plus aux normes de sécurité.

Certaines ont survécu encore de nombreuses années, notamment dans les petites communes où les maires n’étaient pas forcément au courant des réglementations en vigueur.  Il arrive donc de temps en temps de retomber sur une cage à poule oubliée et ça fait automatiquement retomber en enfance.

C’est ce qui m’est arrivé en 2009. A l’époque, pendant les vacances scolaires, je mettais mes deux fils, Hugo (8 ans) et Hadrien (11 ans) dans un centre de loisirs qui se trouvait dans un grand parc. Un soir, alors que je venais les récupérer, ils m’avaient accueillie tout joyeux et m’avaient entraînée dans le parc, derrière un vieux hangar, pour me montrer deux anciennes cages à poule qui avaient été mises là sans doute avant leur destruction. Ils connaissaient ces jeux car je leur en avais parlés et ils étaient heureux de pouvoir essayer à leur tour.
Voilà la petite vidéo que j’ai faite à l’époque.

Ici les photos. On s’est bien amusé à escalader les cages à poules jusqu’au sommet.
Alors oui, c’est dangereux, c’est vrai. Mais mes fils étant risque-tout et cascadeurs, comme tous les petits garçons, et malgré ma surveillance presque constante, j’étais parfois horrifiée de les retrouver perchés dans les arbres de notre jardin, à 2 ou 3 mètres de hauteur ! Ce n’était pas mieux (ou pas pire, comme on veut !).

Etonnant : il y a parfois des cages à poules en vente sur des sites d’occasion ! Si le cœur vous en dit et que vous avez de la place chez vous …

Ci-dessous, une photo de mode avec des mannequins sur une cage à poules dans les années 60.

Insolite aussi, le groupe Duran Duran pose à l’intérieur d’une cage à poules. Ca s’appelle monkey bars en anglais, « barres de singe ». Ca change des poules et des écureuils !

Les cages à poules servaient parfois de gradins pour les photos de classe dans les cours d’école.

A l’époque, il y a eu d’autres modèles de cages à poules, plus arrondies notamment (et un peu moins dangereuses au passage).

Ici dans une publicité magazine pour les pâtes Lustucru en 1960.

Ici des déclinaisons de ces structures en tubes métalliques.

Tourniquets
 

Les tourniquets se trouvaient très souvent à côté des cages à poules dans les jardins publics.
A notre époque, ils étaient simplistes, en métal avec des planches de bois pour s’asseoir. Aujourd’hui ils sont plus sécurisés et en grande partie en plastique.

C’était drôle de courir autour à la même vitesse et d’essayer de s’y asseoir sans les mains. Puis de s’accrocher très fort aux barres en lui donnant de la vitesse avec les pieds. Il fallait bien se cramponner pour résister à la force centrifuge.

Certains tourniquets avaient des espaces vides au milieu ce qui permettait de se mettre à l’intérieur et de courir en tournant à la même vitesse, comme cette petite-fille à droite.
Et bien sûr il y avait ceux qui se mettaient debout au sommet.
Aujourd’hui, pour des questions de sécurité, les tourniquets doivent comporter un plateau central plein.

Il y a a quelques mois, je n’ai pas pu résister à l’appel d’un tourniquet dans le jardin public de ma commune. J’y suis allée comme à l’époque : à fond. Bah vous savez quoi ? Ca m’a filé le tournis puis la nausée ! C’est pas beau de vieillir ! 

Ci-dessous, une image issue d’une publicité pour les vêtements Petit-Bateau en 1972.

 

Toboggans

Vous êtes vous jamais demandé d’où provenait ce mot un peu bizarre avec un double « g » ?
Le terme est d’origine algonquine, langue d’Amérique du nord. Les européens ont emprunté le terme toboggan de l’anglais, lui-même issu du français canadien : tabaganne et tobaganne. 

Pas d’aire de jeux pour enfant sans toboggan. Des heures de glissades et de rigolades. Mais gare au soleil cuisant en été qui brûle les cuisses sur les toboggans en métal.  

Comme pour les cages à poules, la réglementation de 1994-1996 est passée par là. Aujourd’hui les toboggans ne doivent pas faire plus de 1,50 m de hauteur (pour les 6-12 ans).
A l’époque, pas forcément de protections latérales sur l’échelle lors de la montée. Aujourd’hui c’est obligatoire. Et il y a un dispositif pour empêcher les enfants de se tenir debout en haut du toboggan au moment de glisser, ce qui n’était pas le cas avant.

Je me souviens que les toboggans atteignaient parfois des hauteurs impressionnantes.

Balançoires

Avec des cordes ou des chaines, on en trouvait dans de très nombreux parcs et jardins publics.

On essayait d’aller le plus haut possible en renversant la tête en arrière. 

Debout on pouvait aller encore plus haut en pliant sur les jambes !

Le grand jeu, c’était aussi de prendre de l’élan et de sauter de la balançoire pour atterrir sur ses pieds.

Jeux de plein air à la maison

Certains enfants avaient la chance d’avoir des portiques et toboggans dans leur jardin. Je n’en ai jamais eus mais je me souviens avoir joué avec bonheur chez des copains.

Pour terminer, voici une jolie vidéo des années 70 en Super-8 (donc sans son) où voit des enfants s’amuser sur une cage à poules, un tourniquet, des tape-culs et un toboggan.

Sourcelescopainsd-abord.over-blog.com

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

TOP cette semiane

Teufel RADIO ONE, le radio réveil made in Berlin

Que vous aimiez vous réveiller avec votre playlist ou avec la radio, ce radio réveil saura rendre vos matins joyeux grâce à une qualité...

Dune, réalisé par Denis Villeneuve, se dévoile dans une nouvelle bande-annonce

Récit épique et d'une rare puissance émotionnelle, DUNE raconte l'histoire de Paul Atreides, jeune homme aussi doué que brillant, voué à connaître un destin...

Top 30+ des tweets qui nous ont fait rire cette semaine #403

Salut les ptits potes, accrochez-vous pour ne pas mourir de rire car c’est l’heure du top tweets de la semaine ! Après une rentrée...

Enfin une Liste de Courses Facile à Imprimer Avant d'Aller au Supermarché.

Vous avez besoin d'une liste facile à imprimer pour aller faire vos courses ? Vous avez tapé à la bonne porte 🙂 Notre liste de courses...

Cages à poules, tape-culs, tourniquets et jeux de plein air par Nath-Didile

Qu'est-ce qu'on était casse-cou quand on était petit ! Je ne sais pas vous mais moi j'adorais grimper dans la cage à poules de mon...

Top 15 des meilleurs tweets sur les fruits, ces trucs qui poussent dans les arbres

Depuis que tu es gamin, on te dit de manger 5 fruits et légumes par jour pour être en bonne santé mais en vrai,...

More Recipes Like This