La source de cet article se trouve sur ce site

C’est le genre de situation qui n’a pas vraiment dû amuser les policiers. Un homme de 44 ans a cumulé en une journée deux arrestations pour état d’ivresse. La première fois en scooter, puis la deuxième au volant de sa voiture. Les faits se sont déroulés à Quimper (Finistère) aux alentours de 14 heures, le mercredi 6 février. L’individu en question est arrêté par des agents de police alors qu’il conduit son scooter. Malgré l’heure, les policiers décident de procéder à un test d’alcoolémie, qui se révèle positif. L’homme présente un taux d’un gramme par litre de sang, assez pour poser le pied à terre et être conduit au commissariat.

Une deuxième arrestation en voiture

L’affaire aurait pu s’arrêter là, mais l’individu en avait apparemment décidé autrement. Après avoir fait sa déposition, l’homme a pu quitter les locaux de la police dans le courant de l’après-midi. Mais la journée n’était visiblement pas finie : à 18 heures, la police l’arrête de nouveau, toujours à Quimper !

Lire aussi Ivre, il essaie d’avaler un poisson vivant, qui se défend

Cette fois-ci, le scooter était resté au garage, mais l’homme est retrouvé endormi au volant d’une voiture avec le moteur en marche. Pas de doute, son taux d’alcoolémie n’est jamais redescendu de la journée. Impossible de manquer le véhicule : il était au beau milieu de la chaussée. Nouvelle arrestation, nouvel éthylotest. L’homme réussit la performance de doubler son taux d’alcoolémie de 14 heures, pour atteindre 2,2 g par litre de sang. Retour à la case départ pour cet homme visiblement très enclin à la boisson.

Quatre mois de prison avec sursis et une interdiction de conduire

Bilan : il sera jugé en comparution immédiate sur reconnaissance préalable de culpabilité. À l’issue du jugement, l’homme âgé de 44 ans a écopé de quatre mois de prison avec sursis. Il devra aussi faire les démarches pour soigner sa dépendance à l’alcool. Quant à ses trajets, il les fera désormais à pied ou en transports en commun, son permis lui ayant été retiré.

Lire aussi Indre : ivre, il s’échappe des urgences en volant l’ambulance

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here