La source de cet article se trouve sur ce site

Un président représente-t-il tout un peuple ? Pour certains Brésiliens, non. Jair Bolsonaro a insulté Brigitte Macron sur Facebook le week-end dernier alors que se tenait le G7. Très adepte des réseaux sociaux, le président brésilien a répondu au commentaire d’un internaute se moquant du physique de Brigitte Macron et le comparant à la première dame du Brésil, écrivant à propos d’Emmanuel Macron : « N’humilie pas ce type, ahahah. »

La situation en Amazonie a jeté de l’huile sur le feu d’une relation franco-brésilienne tendue après l’arrivée au pouvoir à Brasilia du président d’extrême droite. Le chef de l’État français a réagi à ces attaques dès le lendemain, expliquant que les Brésiliens devaient avoir « un peu honte » du comportement de leur président. Emmanuel Macron a visé juste, en tout cas pour plusieurs milliers d’entre eux.

Lire aussi G7 : Emmanuel Macron gagne son « brevet d’homme d’État »

Comme le rapporte Le Parisien, des Brésiliens ont lancé le hashtag #DesculpaBrigitte (pardon Brigitte) sur Twitter pour s’excuser auprès de la première dame française. Un internaute a par exemple partagé un extrait vidéo du discours d’Emmanuel Macron du 26 août et écrit un message d’excuses en français : « Désolé Brigitte, j’ai honte du président. » Un autre message, relevé par le quotidien francilien, est également écrit en français : « Je suis désolée pour le commentaire horrible du président de mon pays qui, en plus de ne pas me représenter, me fait honte tous les jours. »

L’acteur brésilien Bruno Gagliasso, star dans son pays, a même pris la plume pour adresser un mot à Brigitte Macron, lui demandant de le « pardonner ». « Nous sommes honteux avec cette posture de nos représentants. Cela ne devrait pas être l’attitude d’un homme d’État », ajoute-t-il dans son message. Comme le précise RTL, le sujet a été un des plus commentés sur Twitter au Brésil et en France. Selon des proches de Brigitte Macron cités par Le Parisien, ces mots de soutien sont arrivés aux oreilles de la première dame et elle s’est dite très touchée.

Paulo Coelho demande pardon à la France

L’écrivain brésilien Paulo Coelho a également demandé pardon à la France et à la première dame, dans une vidéo postée sur son compte Twitter. « C’est une vidéo un peu triste pour demander pardon à mes amis français pour la crise, je dirais l’hystérisme de Bolsonaro par rapport à la France, au président de la France, à la femme du président de la France », déclare-t-il en français. « Alors que l’Amazonie brûle, ils n’ont aucun argument [et ne font] qu’insulter, nier, dire n’importe quoi pour éviter de prendre [leur] responsabilité », a ajouté l’écrivain en parlant des dirigeants brésiliens. « C’est un moment de ténèbres au Brésil, ça va passer comme la nuit passe […] et je vous présente mes excuses », a conclu Paulo Coelho.

Lire aussi Amazonie : quand le Brésil traquait les destructeurs de la forêt

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here