La source de cet article se trouve sur ce site

Au Musée de la Vie Rurale de l’université de Reading, en Angleterre, on prend soin des animaux égarés Tant et si bien qu’une chauve-souris est quelque peu devenue la mascotte de l’établissement et possède désormais son propre pass pour accéder à la bibliothèque du musée, rapporte Le Figaro. En novembre dernier, les libraires de l’institut culturel ont découvert le petit mammifère réfugié entre les livres de la bibliothèque. Ils ont dans un premier temps eu peur que l’animal, en état de malnutrition, ne se laisse mourir dans un coin, mais c’était sans compter sur les soins de Rose-Ann Movosvic, ancienne bibliothécaire de l’université de Reading et bénévole au musée. Car il s’avère qu’elle aime sur son temps libre soigner les chauves-souris blessées, rapporte le quotidien.

Rose-Ann Movosvic et les libraires du musée ont pu, grâce à une organisation britannique de conservation de ces chiroptères, identifier la chauve-souris comme une pipistrelle de Nathusius et lui prodiguer les soins nécessaires. Après avoir découvert qu’il s’agissait d’un mâle, l’équipe a décidé de l’appeler Merlin. Un nom en référence à l’établissement qui, en anglais, est surnommé le MERL (Museum of English Rural Life), explique Le Figaro.

Jusqu’à la fin du mois de février, Merlin a vécu ses jours au musée et dans sa bibliothèque, comme une véritable mascotte. Lors de sa découverte, il n’avait pas encore atteint sa taille adulte. Il lui a fallu donc plusieurs mois pour récupérer, apprendre à se nourrir seul et voler. Finalement, le musée a décidé de relâcher l’animal dans la nature. Un peu avant son départ, l’université de Reading lui a alors délivré sa toute première carte de bibliothèque. Pour la petite anecdote, raconte Le Figaro, le numéro d’étudiant lui ayant été attribué est le 270519839, soit le 27 mai 1939, la première fois que le personnage de Batman a fait son apparition dans l’univers DC Comics.

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here