Abus sexuels : les scouts américains sauvés par Norman Rockwell

Best of the BEST!

Coronavirus : 15 Astuces Pour Faire Ses Courses SANS Risque.

Avec le confinement, le seul moment risqué, c'est le moment où on va faire les courses ! C'est le seul moment où on est en...

6 Astuces Efficaces Pour Se Débarrasser Des MOUCHES Dans le Poulailler.

J'adore mes poules. Et en avoir à la maison est une vraie richesse. Par contre, en été, c'est loin d'être de tout repos ! Pourquoi ?...

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Vinaigre Blanc, Vinaigre d'Alcool, Vinaigre Ménager : Quelle Est La Différence ?

Ah, le vinaigre blanc… La liste de ses utilisations miracle n’en finit pas ! Un produit magique qui peut nettoyer, détartrer, détacher, désinfecter, désodoriser… Et en...

[TOPITRUC] Un masque de protection avec ta question préférée

Combien ?    à partir de 11.95 € Chez qui ?   Redbubble Il m'en faut (au moins) un ! Pourquoi c'est top ? Parce qu'un cadeau...
- Advertisement -


L’an dernier, les Boy Scouts of America (BSA), l’une des plus anciennes organisations de jeunesse des États-Unis, annonçaient avoir déposé le bilan. En 2012, des révélations du Los Angeles Times avaient éclaté au grand jour, mettant en lumière un scandale d’abus sexuels sur de nombreux jeunes enfants, commis par des milliers d’encadrants bénévoles et couverts pendant des décennies par les dirigeants des BSA. Les scouts américains, qui comptent plus de 2 millions d’adhérents, croulent aujourd’hui sous plus de 80 000 dossiers d’agressions sexuelles. Afin de poursuivre son activité, l’organisation a opté pour une procédure de sauvegarde et la création d’un fonds d’indemnisation des victimes afin d’éponger son passif, estimé entre 100 et 500 millions de dollars.

L’organisme a donc décidé de mettre en vente une partie de son patrimoine en sortant quelques pépites de ses réserves. Parmi elles, une grande collection d’art et pas n’importe laquelle. Les Boy Scouts sont en effet propriétaires de plus de 50 œuvres de Norman Rockwell (1894-1978), l’illustrateur new-yorkais de l’Amérique populaire et rurale et précurseur de l’hyperréalisme. Il s’agit là du plus grand ensemble d’œuvres de l’artiste après la collection du musée de Stockbridge qui lui est dédié et qui porte son nom. La vente pourrait rapporter près de 100 millions de dollars aux Boy Scouts of America, très soucieux de redorer leur image et de protéger la jeunesse selon un communiqué de la structure.

Des œuvres de Rockwell commandées par les BSA

Le peintre aurait de quoi être surpris s’il apprenait que ses créations, réalisées sur commande par les BSA servent désormais à indemniser des victimes d’abus sexuels. De toutes ses collaborations, celle avec les scouts américains fut la plus longue. Après la création des scouts en 1910, l’organisation lance un programme éducatif pour le corps et l’esprit des plus jeunes. Deux ans après, les BSA font appel à Norman Rockwell qui devient un acteur majeur du scoutisme américain ayant même été décoré du « Silver Buffalo Award », la plus haute distinction des Boy Scouts.

Âgé de 18 ans, Rockwell frappe à la porte de Boy’s Life Magazine, le journal mensuel officiel des scouts outre-Atlantique. Il en devient le directeur artistique. Boy’s Life lui confie alors la tâche de peindre chaque mois la couverture de la publication et d’illustrer une des histoires. Il fit également l’ensemble des calendriers annuels des BSA, et ce, jusqu’en 1976. Edward Cave, l’éditeur du journal, lui demande de produire des scènes de vie et des portraits. Toutes les œuvres qui lui sont commandées sont stéréotypées et doivent figurer des principes comme la vertu, la loyauté, la bravoure, le passage à l’âge adulte ou « l’Americana », le mode de vie simple et archaïque des pionniers américains. Le nom des huiles qui seront vendues en témoigne : The Right Way (la bonne manière), On My Honor (sur mon honneur) ou I Will Do My Best (je ferai de mon mieux).Les œuvres de Norman Rockwell sont quasi inexistantes sur le marché de l’art. L’artiste fascine et est donc très recherché. Son record aux enchères remonte à 2013 chez Sotheby’s, à New York. La maison dispersait Saying Grace, un tableau de 1951, non associé aux Boy Scouts, représentant une famille attablée dans un restaurant et en train de prier. Il fut adjugé 46 millions de dollars.

Sourcelepoint.fr

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

TOP cette semiane

Comment Savoir Quel Insecte M'a Piqué ? Le Guide Facile en Photos.

Vous vous êtes fait piqué par un insecte ? Mais vous ne savez pas par quelle bestiole exactement ? C'est vrai que ce n'est pas évident...

Essai – Lexus LC 500 Cabriolet, California Dream

Non, Lexus ne fait pas que des autos hybrides – et maintenant électriques. La marque japonaise prétend défendre pour encore longtemps le plaisir de...

Loft Story

Il y a 20 ans, « Loft Story », débarquait sur M6 et devenait un véritable phénomène de société ! Qui se souvient de...

Top 10 des photos traumatisantes pour ceux qui souffrent de trypophobie, la peur des trous

Malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise malaise...

Voici la recette du poulet basquaise, riz cuisiné et crème de chorizo, du chef Cyril Lignac.

0 partages Gourmand Magazine 13 avril 2021 Imprimer la recette Une recette qui va vous mettre l’eau à la bouche et c’est normal. Facile, rapide,...

Top 8 des illustrations sur les clients relous quand t’es vendeur (allez courage…)

Le client est roi, le client est roi… Le client est surtout souvent un con qui se prend pour un roi et traite le...

More Recipes Like This